L’esclavage sexuel comme un des Beaux-Arts

Artpress nous avait habitués au porno beauf. Ils nous présentent maintenant l’esclavage sexuel comme un des Beaux-Arts. Le sommet du snobisme bourgeois.

Photo de Patric Jean.

Photo de Patric Jean.

Un exploit éditorial : 3 auteurs femmes sur 17 intervenants dans le numéro et la personne prostituée invitée est un homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s