Assassinat de Shaimaa el-Sabbagh en Egypte

Shaimaa el-Sabbagh, militante du Parti Socialiste de l’Alliance Populaire, 32 ans, a été assassinée ce 24 janvier 2015 par un policier alors qu’elle participait à une manifestation pacifique pour commémorer la révolution de 2011 au Caire. Mariée et mère d’un enfant, elle était surtout connue dans la région d’Alexandrie pour son action aux côtés des travailleurs en lutte. Après s’être battue contre Morsi, elle est morte tuée par un flic du régime de Sissi en commémorant les martyrs de la révolution de 2011. RIP.

Mise à jour, 25/01/2015Manifestation contre le régime militaire lors des funérailles de Chayma Al Sabbagh

Dimanche ont eu lieu ses funérailles. A Alexandrie, la ville de Shaimaa, des milliers de personnes qui voyaient en elle une avocate des droits des travailleurs et des droits des enfants, ont participé à la cérémonie (selon le journal Al-Shorouk). Les ouvriers de l’usine textile KABO ont déployé une large bannière avec le portrait de Shaimaa. Pendant la procession, la foule criait des slogans comme « A bas le régime militaire ! » ou « Les agents du ministère de l’intérieur sont des voyous ». Sur une vidéo montrant le transfert du cercueil samedi depuis la morgue principal du Caire, on entend le slogan suivant : « Tant que le sang des Égyptiens coulera, à bas chaque président ! ».

Mise à jour, 24 mars 2015 : Pour les légistes, la militante égyptienne Shaimaa el-Sabbagh est coupable de sa mort

Chayma Al Sabbagh

Shaimaa Al Sabbagh

liberation.fr, 24/01/2015

Une manifestante a été tuée samedi soir au Caire lors de heurts avec la police durant une rare manifestation d’un mouvement de gauche, a indiqué un responsable à la veille du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak.

La jeunesse militante, laïque et de gauche, était le fer de lance du soulèvement populaire de 2011, et a soutenu dans son ensemble l’éviction par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013. Depuis, le président Abdel Fattah al-Sissi, l’ex-chef de l’armée tombeur de M. Morsi, est accusé de mener une répression implacable contre toute opposition, islamiste mais aussi laïque.

La manifestante est morte après avoir été blessée par des tirs de chevrotine, selon un porte-parole du ministère de la Santé. Des manifestants ont indiqué qu’elle avait été touchée par des tirs de chevrotine de la police, qui dispersait la manifestation.

Le rassemblement de samedi soir, dans le centre du Caire, était organisée par le parti de «l’alliance populaire socialiste».

«Le parti a décidé d’organiser une manifestation symbolique pour commémorer l’anniversaire de la révolution du 25 janvier» 2011, a indiqué à l’AFP un membre de la formation, Adel el-Meligy.

«La police a tiré des gaz lacrymogènes et des tirs de chevrotine et a arrêté le secrétaire-général du parti, et cinq jeunes membres», a-t-il ajouté.

Les partisans de M. Morsi restent la cible principale de la répression des autorités. Depuis son éviction, soldats et policiers ont tué plus de 1.400 manifestants islamistes et plus de 15.000 personnes ont été arrêtées.

Des dizaines de militants laïcs et de gauche ont également été emprisonnés pour avoir enfreint une loi controversée limitant le droit de manifester.

Les pro-Morsi ont appelé à manifester dimanche pour relancer «la révolution» qui a mené à la chute de M. Moubarak. La police a averti qu’elle n’hésiterait pas à confronter les rassemblements de «manière décisive».

Vendredi, une lycéenne a été tuée lors d’affrontements entre partisans des Frères musulmans et contre-manifestants à Alexandrie, la deuxième ville du pays, alors que d’autres manifestations avaient lieu dans le pays à l’appel de la confrérie pour commémorer le début de la révolte contre Moubarak.

Sans titre

Elle participait à une manifestation pacifique pour commémorer la révolution de 2011 au Caire et y déposer une couronne.

Shaïmaa al-Sabbagh, abattue lors d'une manifestation au Caire samedi. Ici retenue tant bien que mal par son mari.

L’activiste Shaimaa al-Sabbagh aidée par un manifestant après avoir été atteinte par balle. La blessure sera mortelle. Photo : Al Youm Al Saabi / Reuters

710357-000_nic6410684

Samedi 24 janvier, au Caire, une homme porte assistance à une manifestante, Shaimaa al-Sabbagh. Elle mourra plus tard de ses blessures. (Photo Emad El-Gebaly. AFP)

Vidéo de Shaimaa Al Sabbagh prise par une chaîne égyptienne, avant et après les tirs mortels qui l’ont atteinte :

2508F21800000578-2924709-Tragedy_Ms_al_Sabbagh_leaves_a_five_year_old_son-a-25_1422194036738

Publicités

14 réflexions sur “Assassinat de Shaimaa el-Sabbagh en Egypte

  1. Mise à jour, 25/01/2015 : Manifestation contre le régime militaire lors des funérailles de Chayma Al Sabbagh.
    Dimanche ont eu lieu ses funérailles. A Alexandrie, la ville de Chayma, des milliers de personnes qui voyaient en elle une avocate des droits des travailleurs et des droits des enfants, ont participé à la cérémonie (selon le journal Al-Shorouk). Les ouvriers de l’usine textile KABO ont déployé une large bannière avec le portrait de Chayma. Pendant la procession, la foule criait des slogans comme « A bas le régime militaire ! » ou « Les agents du ministère de l’intérieur sont des voyous ». Sur une vidéo montrant le transfert du cercueil samedi depuis la morgue principal du Caire, on entend le slogan suivant : « Tant que le sang des Égyptiens coulera, à bas chaque président ! ».

    J'aime

    • Bravo aux égyptiens ….Votre pays est pourri par Israël ! c’est elle qui dit ce que vous devez faire ou manger ! , La preuve en image …Votre Armée est aussi corrompu que la notre mais la notre ne peux pas ce blairer Israël ! Donc donner vos fesse à votre Ami Israël qui vous tuera un après autre pour soit disant votre liberté ….paix à son Âme

      J'aime

  2. C’est inhumain !!! Une militante pour la défense de la démocratie, pour les droits des travailleurs, pour la sauvegarde de l’humanité, assassinée par une police faciste, à la solde d’un régime qui l’est tout autant, dans un pays où les régimes totalitaires se succèdent et prônent la répression par la violence! A bas la dictature !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s