Un titre de séjour pour les coiffeuses de Château d’Eau à Paris

9 coiffeuses sans-papier ont enfin obtenu, après des mois de luttes dans leur salon réquisitionné, un titre de séjour provisoire qui leur permettra de travailler pour un salaire décent et d’enclencher la procédure de régularisation.

coiffeuses-chateau-eau

Direct Matin, publié le 7 Avril 2015

Pendant trois mois, elles auront la possibilité de trouver un travail légal, ce qui leur permettra ensuite de poursuivre la procédure de régularisation. Cinq autres travailleuses avaient déjà reçu de telles autorisations il y a un mois. Depuis l’été dernier, 18 employés dont les 14 en situation irrégulière, occupaient leur salon de coiffure, au 57 boulevard de Strasbourg, pour dénoncer leur exploitation par leur patron. Elles gagnaient environ 400 euros par mois, travaillant 14 heures par jour toute la semaine.

Sur le plan judiciaire, un homme a été condamné le mois dernier à deux mois de prison avec sursis pour avoir menacé de mort une syndicaliste soutenant ces travailleuses. De plus, une autre procédure est en cours, notamment pour « traite d’êtres humains », « conditions de travail indignes », « abus de vulnérabilité » ou encore « rétribution inexistante ou insuffisante ».

Sans titre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s