Mobilisé-es contre les violences faites aux femmes à Blois

Pour faire suite au meurtre d’un travailleur social à Nantes, une manifestation contre les violences faites aux femmes était organisée mercredi, devant le tribunal de Blois.

Une trentaine de personnes s'est réunie, hier, devant le palais de justice. - (Photo NR, Sébastien Gaudard)

Une trentaine de personnes s’est réunie le 8 mars, devant le palais de justice. – (Photo NR, Sébastien Gaudard)

lanouvellerepublique.fr, 9/04/2015

Le Planning familial appelait, hier, à une mobilisation devant le palais de justice de Blois suite au meurtre d’un éducateur, le 19 mars, à Nantes. Le travailleur social a été poignardé par un homme violent, qui a également gravement blessé son ex-compagne, dans le cadre d’un droit de visite de son enfant dans un lieu médiatisé (c’est-à-dire en présence d’une tierce personne). Pour le Planning familial, ce drame soulève plusieurs questions, notamment celle « du manque de moyens des services », insiste Marie-Anne Clément, militante. Elle déplore aussi le manque de prévention. « Les violences conjugales coûtent 3,5 milliards par an à la France, en soins, accompagnement social, médicaments, arrêts de travail… », indique-t-elle, soulignant que cet argent pourrait être investi dans la prévention et des centres d’accueil.

Marie-Anne Clément et Micheline Dupont, une autre militante, considèrent que les réponses pénales « sont légères. » « Il y a une forme d’impunité. » Ce qui n’est pas du tout l’avis de la procureure de la République, Dominique Puechmaille (lire ci-dessous). Étrange concours de circonstance, alors que la manifestation se tenait devant le tribunal, un homme était en même temps jugé en comparution immédiate pour violences conjugales.
Les Jeunes Communistes, le Bureau information jeunesse et le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles ont participé à la manifestation. Une trentaine de personnes étaient mobilisées, pancartes à la main. Sur celles-ci, on pouvait notamment lire un chiffre éloquent : une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s