Au Japon, des écolières se vendent à des adultes

Un excellent reportage (voir la vidéo dans l’article) à propos d’une pratique de plus en plus répandue au Japon (depuis 1990) : des écolières se vendent à des hommes adultes.

Le journaliste a fait une enquête à propos de cette nouvelle forme de pédocriminalité (prostitution, traite de filles).

Pour lancer la vidéo, cliquer sur la photo.

Pour lancer la vidéo, cliquer sur la photo.

lesinrocks.com, 31 juillet 2015

La culture Lolita, ou “JK”, est très prégnante au Japon. Si les girls bands en tenues d’écolières sexy rencontrent un vif succès auprès d’un public majoritairement masculin, le fantasme de la lycéenne connait des dérives : certaines mineures sont payées pour passer du temps avec un adulte (discuter, se promener dans le quartier), quand d’autres finissent par se prostituer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s