Une entreprise de déménagement propose gratuitement ses services aux femmes battues

Partir est l’unique solution pour fuir un mari violent. Quand la question matérielle n’est plus un problème, on peut oser franchir le pas pour se défaire de l’emprise machiste du conjoint, envisager un avenir meilleur, avant qu’il ne soit trop tard.

Pour leur venir en aide, une société de déménagement californienne en lien avec un foyer d’urgence, a annoncé le weekend dernier, sa volonté de travailler gratuitement pour les femmes subissant des violences conjugales. 

Parce que malgré le capitalisme, l’humanité existe encore… et des personnes savent s’en souvenir

Pour rappel, tous les 3 jours en France, une femme est victime de féminicide. Le refus de la séparation – en cours ou passée – reste la cause majeure du passage à l’acte.  Plusieurs fois par jour dans le monde, des femmes meurent ou sont défigurées sous les coups de leurs ex ou de leurs conjoints. Ça suffit !

Un numéro à garder en mémoire : le 3919.

© Getty

© Getty

elle.fr, 7/09/2015

Déménager est parfois le seul moyen de fuir une relation abusive. Forte de ce constat, Meathead Movers, une société de déménagement californienne a annoncé ce week-end sa volonté de travailler gratuitement pour les femmes maltraitées. En partenariat avec l’association Good Shepherd, qui offre un abri aux femmes victimes de violences conjugales, la compagnie œuvrera afin d’aider les ces dernières à échapper à leur situation. « Meathead Movers travaillera directement avec l’association afin d’identifier les situations de maltraitance et de fournir des services de déménagement gratuits », a expliqué un porte-parole au journal américain local « LA Weekly ».

Un service destiné aux femmes

Les femmes devraient être les seules bénéficiaires de ce service étant donné que Good Shepherd travaille uniquement avec des femmes et leurs enfants. « Nous savons combien il est difficile de mettre toute une vie dans des cartons et de la déménager dans un nouvel endroit, mais c’est inimaginable de penser à une femme et ses enfants, tentant de rassembler leurs affaires et de fuir avant que l’homme violent ne rentre à la maison », a fait savoir Aaron Steed, le CEO de Meathead. « Lorsque nous avons réalisé que nous avions les ressources nécessaires pour aider les victimes à prendre un nouveau départ, nous avons su que Good Shepherd était la parfaite association pour nous mettre en contact avec ceux qui ont le plus besoin de nos services. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s