Journée mondiale de la contraception

Aujourd’hui, comme chaque 26 septembre, c’est la Journée Mondiale de la contraception. Pourquoi pas la Journée Mondiale DES contraceptions ?

L’objectif de cette journée nous dit-on, est de « sensibiliser les femmes pour réduire le nombre de grossesses non désirées (pilules, implants ou stérilets) : chaque femme peut désormais en France bénéficier d’une contraception adaptée. » Donc les femmes sont ciblées comme uniques responsables d’une grossesse non désirée et doivent obligatoirement s’informer. C’est bien joli, mais les hommes iront à la pêche pendant ce temps là ?

En France comme ailleurs, la contraception est toujours un enjeu d’appropriation par les femmes de leur corps : pourquoi la contraception ne reposerait que sur leurs épaules ? Pourquoi toutes les méthodes ne sont-elles pas remboursées par la Sécurité sociale ? Pourquoi la contraception masculine est-elle si peu développée ? Alors même qu’elle est le quotidien de millions de couples, les enjeux de contraception sont peu discutés, peu mis en lumière.

Message d’utilité publique : le féminisme est aussi un très bon contraceptif contre les inégalités !

Les articles de Sans Compromis sur le sujet

contraception

D’après journee-mondiale.com

Le 26 septembre, on célèbre la Journée mondiale de la contraception. Elle est soutenue par de nombreuses organisations non-gouvernementales dans différents pays et a pour but essentiel la réduction du nombre de grossesses non désirées dans le monde.

Une alternative à l’avortement ?

Le constat est tragique : chaque année se dérouleraient 80 millions de grossesses non désirées dont un quart se termineraient par des avortements de fortune dans des conditions d’hygiène et de sécurité précaires, entrainant ainsi pas loin de 70 000 décès.

Les pays « développés » sont tout aussi concernés par ce fléau, la moitié des grossesses y seraient accidentelles et un tiers d’entre elles déboucheraient sur un avortement.

L’information des plus jeunes

La journée mondiale de la contraception s’adresse avant tout aux plus jeunes : un quart des jeunes de 15 à 24 ans a sa première relation sexuelle sans contraception. En France, plus de 28 000 avortements ont lieu chez des filles de moins de 18 ans et une information plus complète permettrait certainement à nombre d’adolescents de ne pas devenir des parents uniquement par hasard…

contraception_et_les_jeunes

– AFC (Association Française pour le contraception) :
www.contraceptions.org
www.info-ist.fr
santé infos pratiques

Publicités

Une réflexion sur “Journée mondiale de la contraception

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s