Etats-Unis : Un doigt d’honneur aux anti-IVG

Ambarie Stacey Schiefer, symbole de la lutte contre les anti IVG aux Etats-Unis.

Sans titre

aufeminin.com, 27/09/2015

Depuis quelques jours, Planned Parenthood est en danger. L’équivalent américain de notre Planning familial est dans le viseur des Républicains bien décidés à lui couper les fonds. Ayant été opérée grâce à cette organisation, une jeune femme se dresse désormais contre les protestataires en image.

Elle s’appelle Ambarie Stacey Schiefer et sa dernière photo postée sur Facebook fait le buzz aux Etats-Unis mais aussi dans le reste du monde. On peut la voir dans son lit d’hôpital en train de lever le troisième doigt face à l’objectif. Cette habitante de Pittsburg de 25 ans a expliqué : « Le 7 novembre 2013. A 23 ans, j’ai été opérée dans le but d’enlever une partie de mon col de l’utérus afin que certaines cellules anormales ne deviennent pas cancérigènes. Ce doigt d’honneur que je dresse fièrement ici est un « je vous emmerde » destiné à tous ceux qui veulent rendre impossible pour quelqu’un comme moi, sans assurance médicale, de découvrir qu’on a besoin d’une telle opération et d’y avoir accès. Sans Planned Parenthood, je ne sais même pas où je serais aujourd’hui. Je les remercie ainsi que tous ceux qui les soutiennent et croient en eux. »

Si une telle histoire fait autant de bruit outre-Atlantique c’est que, depuis quelques jours à peine, Planned Parenthood est menacée par les Républicains. Majoritairement pro-life, ces derniers ont bloqué le vote du budget fédéral qui concerne l’organisme et proposé deux mesures le malmenant à la Chambre des représentants (l’équivalent de notre Parlement). Il s’agirait de couper une grande partie des fonds qui lui sont versés et de rendre pénalement responsable le personnel médical qui n’aurait pas sauvé la vie d’un bébé avorté suite à une procédure tardive. Barack Obama, qui soutient depuis toujours l’association pro-choix, compte bien utiliser son véto pour faire passer le vote du budget et assure que de telles mesures n’entreront pas en vigueur.

De son côté, Ambarie continue de militer en faveur de ceux qui lui ont probablement sauvé la vie. Elle est devenue, malgré elle, le visage de la lutte pour le droit des femmes d’avoir recours à l’avortement… bien qu’elle n’a pas avorté : « C’est affligeant de constater que quand la plupart des gens voient la photo d’une femme et les mots « Planned Parenthood » ils pensent immédiatement « avortement ». » De nombreux haters lui envoyant toujours des messages consternants, elle a décidé de répondre à deux d’entre eux : « « Qu’est-ce qu’elle dira quand elle se retrouvera face à Dieu ? » (Sûrement merci pour ne pas m’avoir laissé mourir d’un cancer !) « Elle devrait avoir honte. » (Parce que je me suis battue pour ne pas avoir de cancer ?) »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s