Cette députée a dû batailler pour que son collègue prononce « tampon » et « serviette hygiénique »

Et pour vous les hommes, c’est aussi difficile que pour ce député de prononcer les mots #Tampon et #ServietteHygiénique

Alors que chez nous, la baisse de la TVA sur les tampons a été refusée par Christian Eckert se vantant ouvertement de ne pas être misogyne, ayant une femme et trois filles auxquelles il achète lui-même des tampons de différents modèles, on a de l’autre côté de la Manche, un député aphone qui lui, pense qu’il faut baisser la TVA mais qui a du mal à le dire. 

A défaut d’envoyer nos culottes sales au parlement, apprenons déjà nous aussi à dire ce que nous voulons chez nous et au bureau. Combien de femmes se cachent encore en 2015, lorsqu’elles doivent quitter leur poste pour se rendre aux toilettes ? Ne serait-ce que ça : « J’ai mes règles et je vous prierai de m’excuser, je dois quitter cette réunion.. ».

On peut bien se moquer tant qu’on voudra de ce député, mais il n’est toujours pas aussi simple pour nous non plus d’en parler. 

Donc ouvrons la voie ^^

o-STELLA-CREASY-570

huffingtonpost.fr, 27/10/2015

Oui, les règles et les protections hygiéniques féminines restent encore tabou pour beaucoup d’hommes. C’est le cas pour le député conservateur Bill Cash, 75 ans, qui, lors d’un débat pour abaisser la TVA sur les tampons et les serviettes hygiéniques, ne prenait la parole que pour utiliser le terme « produits ».

Un terme trop vague pour son homologue labour (et de sexe féminin !), Stella Creasy, comme le montre notre vidéo ci-dessous. Elle menace donc :

« dès à présent, je n’accepterai plus aucune intervention de votre part messieurs, si vous n’utilisez pas les mots « serviettes hygiéniques » ou « tampons ». 

À la House of Commons, le parlement britannique, chaque député peut interrompre celui qui s’exprime en se levant, et son homologue qui avait la parole doit alors s’asseoir.

Lorsque Bill Cash désire reprendre la parole, Stella Creasy refuse donc de se rasseoir « s’il n’est pas prêt à parler des produits exacts dont nous discutons, je n’accepterais pas son intervention », dans un échange repéré par nos confrères du HuffPost britannique.

Chose demandée, chose obtenue, sous les vivas des parlementaires présents.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/27/video-tampons-serviette-hygienique-deputes-royaume-uni_n_8400238.html?ir=France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s