Much Loved – Loubna Abidar agressée à Casablanca

#ViolencesPatriarcales

Porter une jupe et faire son marché, c’est souvent impossible. Alors incarner une prostituée pour les besoins d’un film, c’est juste impensable au Maroc. Les héroïnes se débattent dans des univers sociaux et moraux où la lâcheté et le machisme imposent leurs lois. Loubna Abidaui vient d’en payer le prix fort :

« J’ai été agressée »

Voilà ce que nous apprenait hier, celle qui campe le rôle principal dans le film Much Loved, dépeignant le quotidien de prostituées à Marrakech.

« Les médecins, les cliniques et les commissariats ont refusé de m’accueillir. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m’a reçue avec des rires. Le policier a dit : ‘Enfin, Abidar a été frappée ! »

« C’est absurde ! J’ai été agressée pour un film qui n’a pas été vu. Je suis victime de rushs qui ont circulé sur Internet et qui n’ont rien à avoir avec le long-métrage. C’est malheureux. »

Agressée par les dominants hypocrites d’un pays patriarcal rétrograde, que l’on retrouve en catimini sur le porn-youtube ou à consommer eux-mêmes sur les trottoirs d’Agadir ou de Casablanca, les prostituées qu’ils combattent.

Soutien à Loubna Abidar !

Yohan Bonnet - AFP

Yohan Bonnet – AFP

tempsreel.nouvelobs.com, 6/11/2015

La comédienne a été agressée à Casablanca au Maroc, rapporte le Huffington Post. Sur sa page Facebook, elle publie une vidéo, également repérée par France 24, dans laquelle elle apparaît le visage tuméfié et l’arcade sourcilière ouverte.

« J’ai été agressée », témoigne celle qui a été récompensé par le Valois d’Or au festival du film francophone d’Angoulême pour son interprétation d’une prostituée. « Les médecins, les cliniques et les commissariats ont refusé de m’accueillir. Je suis allée au grand commissariat de Casablanca en pleine nuit et on m’a reçue avec des rires. Le policier a dit : ‘Enfin, Abidar a été frappée !' »

Loubna Abidar avait déjà reçu des menaces de mort dans un pays aux moeurs conservatrices. Le réalisateur du film avait appelé, en vain, les autorités à protéger ses actrices.

Publicités

Une réflexion sur “Much Loved – Loubna Abidar agressée à Casablanca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s