Loubna Méliane, porte plainte après des menaces sur le Web

Encore des menaces d’agressions et de viols sur les réseaux  sociaux +++  contre Loubna Méliane, ex-femen, commandités par l’extrême droite et reléguées par ses internautes qui vomissent leur violence raciste et sexiste :

« collabeurette » ou encore « Il faut les buter ces poufs »

Parce qu’elle se présente aux législatives, c’est elle qui est la proie d’accusations mensongères, menacée d’agressions ou d’appels au viol :

« Tout a commencé dans la foulée du communiqué du FN dans l’Essonne, fustigeant la place de Loubna Méliane en 4e position sur la liste essonnienne du PS aux régionales. Dans ce texte, le parti frontiste la proclame, à tort, comme la « chef de file de la profanation de la cathédrale Notre-Dame de Paris en février 2013 par les Femen ».

Loubna Méliane, qui n’était pas impliquée dans ce dossier (pour lequel neuf Femen ont été relaxées), a ensuite été interpellée par des internautes sur Twitter la traitant de « collabeurette » prête à tout « pour une petite place », utilisant de véritables propos orduriers. « Il faut les buter ces poufs », a notamment ajouté un « twittos ». »

Ça suffit ! Merci de continuer à partager et diffuser cette pétition pour atteindre les 30000 signatures, Stop aux menaces et aux appels au meurtre et au viol de femmes sur les réseaux

Soutien inconditionnel à Loubna Méliane, au delà de son choix politique, contre les propos haineux, racistes, sexistes  dirigés contre elle et de manière générale, contre les réactionnaires fascistes qui pullulent dans nos rues et sur la toile. Faisons les taire !

« Et quand on voit ce que je subis depuis trois jours, il y a du boulot. Je peux comprendre qu’on ne soit pas d’accord sur mes combats. Mais là, on me traite de pute pour une action à laquelle je n’ai pas participé. Ça montre au moins le vrai visage de l’extrême droite. »

L’ex Femen, militante de « Ni putes ni soumises », Loubna Méliane, a reçu de nombreux messages d’insultes et de menaces sur Twitter. La candidate sur la liste socialiste aux régionales, ici aux côtés du rappeur Sefyu, a décidé de porter plainte. (LP/F.L.)

L’ex Femen, militante de « Ni putes ni soumises », Loubna Méliane, a reçu de nombreux messages d’insultes et de menaces sur Twitter. La candidate sur la liste socialiste aux régionales, ici aux côtés du rappeur Sefyu, a décidé de porter plainte. (LP/F.L.)

leparisien.fr, 10 Nov. 2015

Des insultes gratuites. Des attaques sexistes. Et pire encore. Depuis ce week-end, sur le réseau social en ligne Twitter, la candidate PS aux régionales Loubna Méliane, figurant sur la liste essonnienne de Claude Bartolone, a reçu de nombreux messages de haine.

Elle a décidé de porter plainte ce lundi en s’adressant au procureur d’Evry : « Je vous saisis suite à la multiplication d’atteintes à ma personne sur plusieurs réseaux sociaux, qui vont d’accusation mensongère aux menaces d’agressions ou d’appel au viol », confie l’ancienne Femen, militante de « Ni putes ni soumises », proche du député Malek Boutih.

Tout a commencé dans la foulée du communiqué du FN dans l’Essonne, fustigeant la place de Loubna Méliane en 4e position sur la liste essonnienne du PS aux régionales. Dans ce texte, le parti frontiste la proclame, à tort, comme la « chef de file de la profanation de la cathédrale Notre-Dame de Paris en février 2013 par les Femen ».

Loubna Méliane, qui n’était pas impliquée dans ce dossier (pour lequel neuf Femen ont été relaxées), a ensuite été interpellée par des internautes sur Twitter la traitant de « collabeurette » prête à tout « pour une petite place », utilisant de véritables propos orduriers. « Il faut les buter ces poufs », a notamment ajouté un « twittos ».

« Mon mari est inquiet, c’est une grosse déception pour ma première campagne de me retrouver au milieu de ce feu nourri d’insultes, soupire Loubna Méliane qui entend combattre pour le droit des femmes. Et quand on voit ce que je subis depuis trois jours, il y a du boulot. Je peux comprendre qu’on ne soit pas d’accord sur mes combats. Mais là, on me traite de pute pour une action à laquelle je n’ai pas participé. Ça montre au moins le vrai visage de l’extrême droite. »

arton29791

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s