Quand l’idée du voile faisait crouler de rire les Egyptiens

Un grand morceau d’ « Anthologie » à conserver précieusement !

Le Caire, 1953. Nasser s’amuse très franchement avec l’assemblée d’une demande des Frères musulmans : rendre le port du voile obligatoire.

Sans titre

Une scène et des propos devenus inimaginables aujourd’hui dans un pays où 90% des femmes sont voilées. 

Un appel a été lancé en avril dernier, soit quatre ans après la révolution de 2011, invitant les femmes à se libérer en ôtant leur voile pour faire face à l’islam politique. Si ce mouvement de femmes « dévoilées » a reçu des encouragements, il y a surtout eu beaucoup d’invectives et de menaces. 

Déjà en 1923, une femme courageuse, Huda Sharawi, avait eu le cran d’ôter son voile. Ça a été le début de la vraie libération de la femme égyptienne. C’était quatre ans après la révolution de 1919 contre l’occupation britannique. 

Dans les années 1950, les diplômées de l’université du Caire n’étaient pas voilées. C’est tout récemment au 21e siècle que le voile est réapparu pour s’imposer aux femmes. 

Égypte, université du Caire 1956

Égypte, université du Caire 1956

Egypte_voile_1978

Egypte université du Caire 1978

Egypte_voile_1995

Égypte université du Caire 1995

Egypte_voile_2004

Égypte université du Caire 2004

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s