La mémoire des 14 victimes de Polytechnique sera honorée dimanche

Commémoration de la tuerie de Polytechnique.

Le 6 décembre 1989 à l’École Polytechnique de Montréal, 14 femmes étaient assassinées parce que Femmes.

Rassemblement à leurs mémoires dimanche 6 décembre 2015.

Une vigile à la suite de la tuerie à l'École polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989. Photo: Jacques Grenier Le Devoir

Une vigile à la suite de la tuerie à l’École polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989.
Photo: Jacques Grenier Le Devoir

ledevoir.com, 5/12/2015

La mémoire des 14 femmes abattues à l’École polytechnique de Montréal, le 6 décembre 1989, sera honorée dimanche dans la métropole et dans la province, quelques jours après la création d’un registre québécois des armes à feu.

Un premier rassemblement organisé par des groupes de femmes est prévu à 11 h 45 à la place du 6-Décembre, au coin du chemin de la Côte-des-Neiges et de la rue Queen-Mary. Chants, témoignages et allocutions sont au programme de l’événement, auquel assisteront entre autres les familles de femmes autochtones disparues ou assassinées. À ce sujet, le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a encouragé cette semaine les membres des Premières Nations et les Canadiens à observer un moment de silence en souvenir des victimes et des familles touchées par la tragédie.

Plus tard dimanche, le belvédère du Mont-Royal sera illuminé de 14 faisceaux de lumière, allumés les uns après les autres, à l’appel du nom d’autant de victimes. « Ce sera également l’occasion de réitérer notre solidarité envers celles et ceux qui agissent pour que la violence cesse », a aussi annoncé la Ville de Montréal, qui a organisé le rassemblement avec le comité Mémoire et Polytechnique Montréal.

Divers monuments d’à travers le pays, dont le Stade olympique et l’hôtel de ville de Montréal, seront aussi éclairés en rouge à la mémoire des 14 étudiantes de génie dont la vie a été interrompue il y a 26 ans.

Un projet de loi visant à créer un registre québécois des armes à feu a été déposé jeudi. L’initiative a été saluée à l’unanimité par les groupes liés à la commémoration de la tuerie de Polytechnique.

Rappel des faits :

Tragédie à l’École polytechnique

Date de diffusion : 6 décembre 1989

Il est un peu passé 17 h lorsque des coups de feu éclatent dans les couloirs de l’École polytechnique. En plein tourbillon de la fin de session, les étudiants croient tout d’abord à une farce. Mais des corps de femmes tombent et l’horreur s’installe. Le tireur sème la mort sur trois étages de l’institution qui forme des ingénieurs depuis 1873. Au Téléjournal de 22 heures, Charles Tisseyre annonce la nouvelle de la tragédie.

Le tireur rôde dans les couloirs de l’école depuis 16 h, cachant un fusil semi-automatique dans un sac. Un peu avant 17 h 10, il abat sa première victime, une employée d’administration. Il entre ensuite dans une salle de cours où un étudiant est en train de faire une présentation. L’homme armé ordonne aux hommes et aux femmes de se séparer en deux groupes, il fait sortir les hommes. Il lance aux femmes :

« Vous êtes un gang de féministes. J’haïs les féministes. » Marc Lépine

Il tire une rafale de 30 balles sur les dix filles atterrées. Six d’entre elles sont atteintes mortellement. Une seule s’en tire indemne. L’homme continue son massacre dans les couloirs, tirant sur des femmes. À 17 h 25, il entre dans une classe du troisième étage. Encore une fois, il sépare les hommes des femmes, tire sur deux d’entre elles qui essaient de s’enfuir, puis sur les autres. Il se suicide ensuite d’une balle dans la tête.

Reconstitution dans un court-métrage :

Publicités

3 réflexions sur “La mémoire des 14 victimes de Polytechnique sera honorée dimanche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s