Journée internationale de l’orgasme

Save the date ! Le jour le plus court de l’année nous fournit l’occasion d’en apprendre plus sur la sexualité féminine et son apothéose en célébrant la journée mondiale de l’orgasme.

Il y a des journées mieux que d’autres. Par exemple, la journée mondiale du Nutella ou la journée internationale des gauchers ont bien du mal à faire le poids face à la journée internationale de l’orgasme.

Nettement plus sympa, à partir du moment où l’on peut en profiter aussi à son tour.. L’occasion de se re-plonger dans cette excellente scène issue du film, « Ceci est mon corps » de Jérôme Soubeyrand.

Marlène (Marina Tomé) explique à Gabin le curé (Jérôme Soubeyrand) ce qu’est le plaisir sexuel pour une femme :

D’après l’étude publiée par l’IFOP à l’occasion de la journée mondiale de l’orgasme aujourd’hui, la sexualité serait encore trop phallocentrée :

« Au regard des résultats de l’étude, leur singularité tient également au fait que les Françaises pratiquent moins souvent les techniques permettant en général aux femmes de jouir plus facilement comme la masturbation ou la double stimulation (clitoridienne et vaginale). En effet, en France plus qu’ailleurs, l’accès des femmes à l’orgasme semble freiné par une sexualité de couple encore trop « phallocentrée » : les pratiques sexuelles réalisées le fréquemment (ex : pénétration vaginale) n’étant pas celles qui favorisent le plus l’orgasme féminin. Certes, ce décalage entre leur prévalence et leur efficience s’observe dans l’ensemble des pays occidentaux mais il s’avère particulièrement important en France. »

Photo : dhammza/flickr cc.

Photo : dhammza/flickr cc.

FranceInter.fr, réécouter l’émission du 21 décembre : Les Françaises, lanternes rouges de l’orgasme

L’institut de sondage a interrogé 8.000 femmes dans 8 pays différents en Europe et sur le continent nord-américain.Et le résultat est sans appel : une Française sur deux explique qu’elle a « assez régulièrement » des difficultés à atteindre l’orgasme. Un quart d’entre elles n’en ont pas eu lors de leur dernier rapport. Un chiffre bien supérieur de celui que l’on observe dans les autres pays.

Le point G existe-t-il vraiment ? donc visiblement, cet article montre que la science est toujours aussi sceptique quant à l’existence du point G.. et vous, l’avez-vous trouvé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s