Dishes Goods réitère son édition sexiste de produit vaisselle

© XGoods

La version féminine a été commercialisée la première (09/2014) et c’est clairement celle qui est au coeur des ventes. Photo © XGoods © XGoods

Dénoncés il y a juste un an par Balle de Sexisme, le fournisseur DishesGoods réitère cette année avec ses produits vaisselle sexistes. Il n’a pas changé ses étiquettes en dépit de l’indignation suscitée l’année dernière et ils sont toujours vendus dans plusieurs  grands magasins en France comme BHV.

Abjecte, vulgaire, sexiste

Il parait que l’originalité de ce produit vaisselle « déjanté » vendu par BHV, se situerait dans un humour très 2nd degré que nous féministes, ne sommes pas capables de comprendre :

« Il faut pomper pour que ça gicle »,

« Ne pas avaler ? Zut, pour une fois que j’étais d’accord »,

« C’est connu, le plaisir vient en astiquant »

Capture d'écran du site BHV - @SC

Capture d’écran du site BHV – @SC

Ouai, trop marrant ces métaphores sur le cul et le ménage.. :

0

Ben oui, continuons à utiliser les femmes comme objets sexuels pour faire gonfler les profits :

1

Parce que ces liquides vaisselle s’adressent avant tout aux femmes, mais aussi aux hommes qui font la vaisselle et qui auraient les mêmes préoccupations sexuelles que nous : prendre leur pied à laver des assiettes. Sauf qu’à peu de chose près, les slogans masculins n’ont aucune connotation sexuelle :

© XGoods

© XGoods

Alors que notre revendication féministe est d’impliquer les hommes à participer aux tâches ménagères, si les illustrations et les jeux de mots s’étaient adressés conjointement aux deux entités d’un couple, on aurait peut-être changé d’avis.. Mais là franchement, autant se payer une séance de manucure au lieu d’enfiler une paire de gants Mapa, si on veut vraiment se faire plaisir.

Ce produit vaisselle est vendu à la pièce (9,50€) ou en coffrets de 3 bouteilles (27 euros) pour varier les plaisirs en lavant des assiettes.

Au fil de mes recherches, j’ai trouvé une autre version masculine qui comporte les mêmes slogans sexualisés que ceux adressés aux femmes (voir plus haut). Donc des liquides vaisselle adressés aux gays ? O_o

5

Le 2nd degré comme rempart au sexisme

Quand au 2nd degré, on peut l’évoquer lorsque le 1er degré n’est pas du harcèlement sexuel et de la misogynie. Le 2nd degré implique qu’on pose une distance entre le propos tenu et la manière de le tenir (ton, personnage, etc). Ce qui est totalement absent de cette gamme. BHV n’a donc pas à invoquer le 2nd degré pour vendre des produits sexistes.

D’ailleurs DishesGoods avait au préalable justifié son nouveau concept de produit vaisselle en utilisant les termes « drôle et décalé ! »

De l’illustratrice Made in France…

C’est une femme, Marie Colin, qui a eu l’idée de génie de dessiner sur les étiquettes des bouteilles, des illustrations de ménagères délurées qui font du racolage à leur vaisselle (elle a aussi dessiné pour auféminin.com).

…à la blogueuse surexcitée

Une autre femme, la blogueuse Mama Funky, trouve ces produits vaisselle tellement Fun, qu’elle en a fait la promo dans un article : Dishes Good ou comment rendre la corvée de la vaisselle sexy ?

1

Donc DishesGoods fait du marketing à haut potentiel sexiste pour encourager la vente de ses liquides vaisselle.

Cette gamme de produits a tout intérêt qu’on en reparle cette année. Donc pourquoi lui redonner de l’audience ?

Parce que tant qu’il existera du sexisme, on en parlera. Et peu importe où il s’exerce. Que ce soit dans la rue, dans l’entreprise, chez soi ou derrière une vitrine, tant qu’il s’imposera, le féminisme sera encore là pour le dénoncer. Tant que les femmes seront discriminées, oppressées, violentées, le féminisme sera toujours là pour lui barrer la route.

J’espère au moins que celui qui offrira ces produits vaisselle à sa femme cette année, se prendra une bouteille dans la gueule. Voire un autre objet pour les mêmes raisons :

3

 

Des chaînes commerciales ont adopté une autre stratégie 😀 :

Sans titre

Les magasins U lancent une campagne pour un Noël sans préjugés sexistes

Publicités

12 réflexions sur “Dishes Goods réitère son édition sexiste de produit vaisselle

  1. Merci pour la citation 😉
    Heureusement nous sommes en France pays de la liberté, où chacun peut ne pas aimer les mêmes choses que son voisin.
    Pour info, ces produits font bien marrer mon mari quand il fait la vaisselle. Car contrairement à ce que vous pouvez penser, c’est lui (ou le lave-vaisselle) qui fait la vaisselle 😉
    Bisous

    J'aime

    • Oui peut être dans votre foyer, qui n’est malheureusement pas un exemple de la majorité des foyers.
      Et je suppose que vous avez les bouteilles Homme où monsieur est aussi sexualisé comme un objet érotique ^^
      Merci pour votre commentaire, bonne journée.

      J'aime

    • Et bien même pas ! Je ne savais pas que la version homme existait.
      Celà dit je n’ai pas besoin de ça comme objet érotique. Merci de vous en inquiéter. Me masturber avec mon liquide vaisselle entre le plat à gratin et la cocotte minute me suffit amplement 🙂
      Bisous bisous

      J'aime

    • Et bien j’en suis heureuse. Plus nous les verrons et plus nous pourrons les dénoncer en tant que problème d’une société sexiste et capitaliste où les femmes sont vendues comme des produits de grande consommations.

      J'aime

  2. A la maison c est moi qui fait la vaisselle…ne sachant pas vraiment bien cuisiner et partage des taches oblige…et j ai bientot 50 ans…oui je trouve le debat deplacer…je pense qu il y a d autres combats a gagner pour les femmes que de se perdre dans un tel manque d humour..c est graveleux ..soit mais c est aussi le paradoxe francais la culture qui cotoie le moins delicat …mais surtout absolument pas sexiste…le jour ou on saura rire du sexe l humanite aura progresse

    J'aime

    • On peut rire du sexe, quand les deux genres sont évoqués conjointement. Dans ce cas précis, vous ne pourrez jamais ressentir ce que ressent une femme en matière de sexisme puisque vous êtes un homme qui exercez comme vos contemporains, l’autorité patriarcale.
      Seuls les premières concernées savent de quoi elles parlent.
      Pour vous c’est drôle ? Rien d’étonnant, jamais vous ne subirez de sexisme. Là est le problème. On ne peut pas rire des discrimination.
      Les femmes ne sont ni des laves-vaisselle, ni des objets sexuels. Tout comme vous.
      Le sexisme, c’est comme le racisme, ou l’homophobie, c’est un combat d’envergure qui est humiliant, violent, discriminant mais surtout pas drôle.
      Merci pour votre intervention.

      J'aime

  3. Le sexisme dans votre article ce n est pas le liquide vaisselle mais plutôt « quand son mari offrira une bouteille de ce liquide vaisselle ». Le liquide vaisselle n est pas un produit exclusivement pour les femmes… Ce n est pas en achetant ce produit que vous devenez un objet. On n est plus à une époque où la femme reste a la maison et fait le ménage. Par contre en reagissant vivement ça voudrais dire qu au final vous pensez que seul les femmes font la vaisselle ? Par contre une pub où la fille se mets nues pour vendre un yaourt ya pas de problèmes ?

    J'aime

    • Assimiler les femmes uux tâches ménagères, est du sexisme.
      Assimiler les femmes à des objets sexuels, est du sexisme.
      Représentation genré du rôle des femmes dans leurs foyers devant leurs enfants qui vont reproduire les schémas, est du sexisme.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s