Rennes : « J’ai été agressée et personne n’est venu à mon secours »

Témoignage glaçant d’une femme suite à une agression de rue dont elle a été victime, la veille de Noël, en sortant de sa place de parking.

C’est toujours la même histoire : l’invisibilité et la non-réaction dans l’espace urbain. Le manque de courage civique dans la société individualiste.

Il serait temps en 2016 que les (certains) hommes évoluent dans leur manière de considérer les femmes dans les rues, chez eux, au travail, ..

Rappel des 5 réflexes pour venir en aide et éviter le pire : Témoin d’une agression sexuelle : Cinq réflexes pour éviter le pire

rennes.jai-ete-agressee-et-personne-nest-venu-mon-secours

Sandra, 50 ans, a été agressée rue des Francs-Bourgeois, à Rennes, le 24 décembre. | Image d’illustration : Google street view.

La veille de Noël, Sandra, 50 ans, a été agressée au coeur de Rennes, devant plusieurs témoins. Personne n’est intervenu.

Jeudi 24 décembre, vers 18 h 45, rue des Francs-Bourgeois, près de la place Saint-Germain, à Rennes.

Sandra, 50 ans, manœuvre pour sortir sa voiture de sa place de stationnement. Elle doit rentrer chez elle pour préparer son repas de fête. Un autre véhicule attend.

« J’ai hurlé »

« Un homme qui se trouvait dans une voiture est sorti brusquement de son véhicule. Il avait l’air très énervé, raconte-t-elle, avec la surprise encore dans la voix. Il s’est dirigé vers moi. J’ai ouvert ma vitre et il a déversé un lot d’insultes très dégradantes. Je ne comprenais pas pourquoi il s’en prenait à moi ainsi. Ensuite, par deux fois, il m’a violemment agrippé et m’a frappé au visage. J’étais tétanisée et j’ai vraiment eu peur de ce qui pouvait se passer. J’ai hurlé pour qu’on vienne m’aider et pour qu’il arrête. »

L’agresseur s’est enfui 

Derrière elle, les automobilistes ne bougent pas et personne ne vient à son aide. « J’ai aussi vu quelqu’un sortir de son immeuble. Sans doute alerté par mes cris. Mais il est resté devant sa porte. »

Sandra se sent alors totalement abandonnée. « Mon agresseur est alors retourné vers sa voiture et a démarré en trombe. Il a réussi à se faufiler vers la place Saint-Germain et a emprunté la petite place, pourtant interdite à la circulation. Il s’est enfui. »

Plainte

Quant à la victime, elle reste paralysée dans sa voiture. Encore sous le choc. « Pour moi, le pire n’a pas été les coups, mais que personne n’ait tenté de me venir en aide. Il aurait pu se passer n’importe quoi et j’étais seule. »

Elle va alors porter plainte à la police et ensuite rentrer chez elle. Le médecin légiste va lui donner trois jours d’interruption de travail. « Les jours suivants, je suis resté cloîtrée chez moi. Pourquoi personne n’a bougé ? En plein de cœur de Rennes ? »

ouest-france.fr

Publicités

Une réflexion sur “Rennes : « J’ai été agressée et personne n’est venu à mon secours »

  1. Plus il y a de témoins, plus la responsabilité s’en trouve divisé… personne ne bouge parce que tout le monde attend que quelqu’un d’autre intervienne. Lorsque on se fait agresser, mieux vaut appeler spécifiquement une personne en particulier (« l’homme en pull rouge, aidez-moi ! »), mais se n’est pas facile de réagir de manière optimum sous stress… 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s