Des femmes kurdes marchent en mémoire des 3 activistes assassinées à Paris

Le 9 janvier 2013, trois militantes kurdes étaient tuées à Paris, en plein jour. Bien que la responsabilité des services secrets turcs ait été établie depuis, la France passe ce crime politique sous silence au nom de la raison d’Etat.

es femmes kurdes marchent dans les rues de Marseille. LM

Les femmes kurdes marchent dans les rues de Marseille. LM

Marseille : Des femmes kurdes ont marché mercredi 6 janvier sur la Canebière en mémoire des trois militantes kurdes assassinées le 9 janvier 2013 à Paris, « dans le même esprit que ceux de Charlie et du 13 novembre » clament-elles.

Elles pointent la responsabilité des services turcs et l’inertie de la justice française. lamarseillaise.fr

Il y a 3 ans, le 9 janvier 2013, trois militantes kurdes étaient assassinées à Paris, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, tout près de la gare du Nord. Sakine Cansiz était une dirigeante fondatrice du PKK en 1979 ; Fidan Dogan était une dirigeante du Centre d’Information du Kurdistan ; Leyla Soylemez était une jeune militante kurde.

Il y a 3 ans, le 9 janvier 2013, trois militantes kurdes étaient assassinées à Paris, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, tout près de la gare du Nord. Sakine Cansiz était une dirigeante fondatrice du PKK en 1979 ; Fidan Dogan était une dirigeante du Centre d’Information du Kurdistan ; Leyla Soylemez était une jeune militante kurde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s