Nouvelle-Zélande : les femmes journalistes priées d’être moins glamour à l’antenne

Dictature de l’apparence. Règles sexistes. Porter une robe ne nuit pas à l’information.

La chaîne TVNZ a demandé à aux femmes journalistes de faire un effort vestimentaire en 2016 afin de ne plus « distraire » les téléspectateurs. Elles doivent couvrir leurs bras, être moins glamour et adapter des tenues moins distrayantes pour le bien de l’information. 

La chaîne admet donc que les tenues des journalistes perturbe et distrait les hommes (entendons, les téléspectateurs) incapables de se contrôler en les confortant dans cette idée. Encore une fois, c’est aux femmes de changer et non aux hommes d’adapter leurs comportements.

Au lieu de culpabiliser les femmes en ciblant leurs corps, les hommes doivent apprendre que les femmes ne sont pas des objets sexuels.

Tordons le coup aux stéréotypes qui enferment les femmes dans la tyrannie de l’apparence. Nos choix vestimentaires ne sont pas une invitation.

XVM2c332f0e-b882-11e5-af1b-ae75d51c1891

C’est une note interne relayée dans les médias néo-zélandais qui a beaucoup amusé la toile, le week-end dernier. La chaîne TVNZ a demandé à ses reporters de sexe féminin de cacher leurs bras à l’antenne et d’être moins glamour pour le bien de l’information. Les tenues trop agréables à l’œil causeraient des distractions pour le téléspectateur qui ne se focaliserait donc plus sur les paroles des journalistes.

«Nous voulons commencer cette nouvelle année, avec un look légèrement plus formel, ce qui signifie s’habiller correctement pour l’occasion. […] Nous voulons voir des robes dans un style fonctionnel, pas des robes glamour avec des motifs: tout ce qui pourrait distraire le téléspectateur de ce que vous dites n’est pas toléré. […] Ce qui signifie encore plus de chemises et de pantalons. […] La règle générale est plus de bras nus.» précise la note interne.

Sans titre

Les hommes ne sont pas épargnés non plus, mais dans sa grande bonté, la direction trouve «acceptable»: les cols ouverts des chemises, les manches légèrement relevées (de façon appropriée), les vestes et les pantalons foncés. Les hommes journalistes sont également priés d’avoir une cravate sous la main pour les grandes occasions. Un porte-parole de la chaîne a confirmé au Herald la diffusion de ces informations.

Quand cette note interne a été diffusée dans la presse par le Herald, les internautes n’ont pas manqué de s’en moquer, avec humour.

tvmag.lefigaro.fr

Publicités

Une réflexion sur “Nouvelle-Zélande : les femmes journalistes priées d’être moins glamour à l’antenne

  1. « Au lieu de culpabiliser les femmes en ciblant leurs corps, les hommes doivent apprendre que les femmes ne sont pas des objets sexuels. » Je suis d’accord avec votre réaction dans cet article. Mais la citation ci-dessus me pose question dans les circonstances actuelles (Paris, Cologne, etc). En fait, femmes et hommes sont ÉGALEMENT des objets sexuels, mais des règles de discrétion sociale sont nécessaires ou traditionnelles. Pour les uns, les femmes doivent être des objets sexuels voilés, masqués, enfermés ; pour la tradition occidentale moderne, les femmes doivent être des objets sexuels affichés (et de plus en plus, et plusieurs industries y veillent). Par ailleurs des règles de respect et de consentement sont en principe d’application chez nous (mais les violences faites aux femmes en sont un démenti quotidien). Alors que des règles arbitraires de violence machiste sont d’application dans d’autres traditions à domination religieuse. Il me semble que notre tradition occidentale moderne a encore du chemin à faire vers le respect et la décence (ce mot va faire hurler, mais je n’en vois pas d’autre) qui soit égalitaire au plan sexuel. Et non pas unilatérale comme dans la note de la TV, mais aussi dans votre phrase.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s