PACA : Estrosi nomme une anti-IVG de la Manif pour tous, chargée de la Famille

Mise à jour 20/01 : La conseillère régionale anti-IVG/Manif pour tous n’est plus chargée de la Famille. Estrosi annonce qu’il s’occupera lui-même « des sujets touchant la famille », laissant à Catherine Giner « l’intergénérationnel ».

Hostile aux mouvements féministes et au mariage pour tous, Catherine Giner reste néanmoins adjointe au maire de Marseille en charge de la famille et des séniors.

         *          *          *

19/01 : Mauvaise nouvelle pour les progressistes qui ont voté massivement pour Christian Estrosi au second tour des régionales dans le but de faire barrage aux idées réactionnaires portées par le FN.

Devenu Président de la région Paca, celui qui se posait comme défenseur du droit des femmes en citant Simone Veil à Marion Maréchal-Le Pen lorsqu’elle s’en est pris au droit à l’avortement, a tranquillement nommé Catherine Giner à la charge de la Famille. 

Catherine Giner, une fervente catholique anti-IVG de la Manif pour tous, auteur d’un « manifeste pour une autre vision de la femme » dans lequel il est notamment affirmé :

« la femme d’aujourd’hui ne peut se reconnaître dans les mouvements féministes qui, au nom de l’égalité homme-femme, renient la féminité dans sa globalité, en amputant la femme de ses spécificités et de ses forces ».

Le féminisme, le droit des femmes, une nouvelle arme pour l’extrême droite ?

Ce qui montre aussi qu’en votant pour la peste au prétexte de chasser le choléra, on récoltera la peste quand même. Que derrière l’extrême droite, une droite extrême sommeille..

Quand une adjointe de Marseille cite la Bible pour condamner les migrants

03273

Catherine Giner, une des figures de la Manif pour tous dans les Bouches-du-Rhône, dénonciatrice des « dérives de la loi Veil » et des mouvements féministes, a été nommée conseillère régionale délégué « en charge de la famille et de l’intergénération », fonction qu’elle occupe déjà auprès de Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille. Et pourtant durant l’entre deux tours, le député maire de Nice n’a pas manqué de se placer dans la lignée de Simone Veil, née dans sa ville, pour mieux convaincre l’électorat de gauche de faire obstacle à une Marion Maréchal-Le Pen qui avait annoncé son intention de couper les vivres au planning familial. Dans les meetings, Catherine Giner, il est vrai, n’a jamais fait semblant d’applaudir. Peut-être savait-elle la responsabilité qui lui était promise, une fois le mauvais moment passé ?

Fervente catholique, elle assume sa foi publiquement et est l’auteur avec d’autres représentantes de la galaxie traditionalistes d’un « manifeste pour une autre vision de la femme » dans lequel il est notamment affirmé : « la femme d’aujourd’hui ne peut se reconnaître dans les mouvements féministes qui, au nom de l’égalité homme-femme, renient la féminité dans sa globalité, en amputant la femme de ses spécificités et de ses forces ».

« La PMA masque l’adultère »

Dans son mémoire de diplôme inter-universitaire « éthique et pratiques médicales » réalisé à la faculté de médecine en 2001-2002, Catherine Giner écrivait déjà : 

« à l’heure de la reconnaissance dans notre société, de l’égalité des sexes (après un long combat), il est intéressant de souligner, que même au stade de gamète, le féminin est responsable de l’embryon lui-même, le masculin est responsable de la nourriture et de l’habitat. Parler à ce stade d’égalité des sexes, est déjà un leurre ! »

Elle estime donc plus valable de parler de « complémentarité des sexes ». Opposée dans le même texte à la procréation médicalement assistée (PMA) même pour les couples hétérosexuels confrontés aux problèmes d’infertilité, elle argumente :

« La PMA masque l’adultère (avec consentement du parent stérile) ».

Et au sujet de l’IVG pour les fœtus sur lesquels une anomalie a été décelée, elle dénonce :

un « permis de tuer et une interdiction de laisser vivre ».

Plus récemment, la nouvelle élue en charge de la famille prenait position sur Twitter à propos des migrants. Sans doute mal à l’aise avec la parole d’accueil du pape François, elle martèle sur le réseau social :

« le Christ n’a jamais demandé de succomber à la migration de masse ».

Seigneur !

Léo Purguette lamarseillaise.fr

Catherine Giner, à gauche, en compagnie de Frigide Barjot et Stéphane Ravier lors d'un metting anti-mariage pour tous en 2013.

Catherine Giner, à gauche, en compagnie de Frigide Barjot et Stéphane Ravier lors d’un metting anti-mariage pour tous en 2013.

Publicités

2 réflexions sur “PACA : Estrosi nomme une anti-IVG de la Manif pour tous, chargée de la Famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s