Europe 1 : les femmes réclamant l’égalité salariale renvoyées se former chez « Elle »

L’Homme au micro la Femme aux fourneaux. Merci patron.

Pour palier les inégalités salariales entre femmes et hommes à Europe 1, la direction de la radio propose non pas d’augmenter les salaires, mais d’organiser en 2016 des sessions de « formation de développement personnel » assurées par des journalistes de « Elle », du même groupe Lagardère.

Lorsque les femmes réclament d’être payées comme les hommes, on leur propose donc de se former :

« Comment s’affirmer devant un interlocuteur intimidant, quelles astuces pour mieux réagir au stress? »

Pourtant, selon l’Organisation internationale du travail (OIT), les femmes devraient percevoir un salaire supérieur à celui des hommes car globalement, elles sont mieux formées, plus expérimentées.

Mais plusieurs études nous disent que cette discrimination salariale vient à la fois des entreprises et des comportements genrés inculqués aux femmes qui se sous-estiment systématiquement. Le poids de la construction sociale (patriarcale) se répercute sur les carrières.  La solution est dans la déconstruction de ce modèle. Une tâche titanesque puisque les hommes possèdent le pouvoir politique, économique, idéologique qu’ils ne semblent pas très en clin à partager.

Les ouvrières couturières de l'usine Ford de Dagenham, en Angleterre, manifestant le 7/06/1968 pour percevoir un salaire équivalent à celui de leurs collègues masculins.

Les ouvrières couturières de l’usine Ford de Dagenham, en Angleterre, manifestant le 7/06/1968 pour percevoir un salaire équivalent à celui de leurs collègues masculins.

La direction d’Europe 1 ne manque pas de créativité. Lors de la négociation annuelle sur les salaires qui s’est tenue fin décembre – elle n’a débouché sur aucun accord –, l’équipe de Denis Olivennes, le patron de la station, a fait une proposition aux délégués syndicaux pour le moins étonnante.

Alors qu’il était, entre autres, question des inégalités salariales entre les hommes et les femmes, les cols blancs de la radio, propriété de Lagardère, ont sorti de leur chapeau une idée géniale : offrir à ces dames la possibilité d’effectuer une « formation de développement personnel ». Autrement dit,  Sel de l’histoire, cette formation se ferait sous l’égide de journalistes du magazine Elle, un autre titre du groupe. « A travail égal, les femmes d’Europe 1, les grands reporters par exemple, gagnent 20 % à 30 % de moins que les hommes, c’est inadmissible ! Et qu’est-ce qu’on nous annonce ? Des formations pour que les salariées apprennent à concilier leur vie professionnelle et leur vie privée… », s’étrangle un représentant du personnel.

Denis Olivennes, président d'Europe 1 - PLV/SIPA/SIPA

Denis Olivennes, président d’Europe 1 – PLV/SIPA/SIPA

Ce genre de formations, dont , propose notamment des outils pour motiver les salarié(e)s, sur le thème : comment s’affirmer devant un interlocuteur intimidant (un supérieur hiérarchique, par exemple) ou quelles astuces pour mieux réagir au stress… Il s’agira donc, grosso modo, d’aider les femmes dans leurs relations professionnelles… 

Contactée par Marianne, la direction des ressources humaines assure, un brin agacée par la question, que le dispositif sera ensuite « élargi aux hommes ». Mais alors quel rapport avec l’inégalité salariale si tout le monde en bénéficie ? 

Quant à l’intervention des journalistes de Elle, mystère… même pour la com’ d’Europe 1, contactée par nos soins. En attendant, les écarts de salaires, eux, ne bougent pas.

marianne.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s