Interdisons les rassemblements pro-viol et anti-féministe de Roosh V le 6 février

Mise à jour le 4/02 : Les meetings anti-féministes du blogueur Roosh V interdits

Roosh V, ce blogueur qui veut légaliser le viol… et craignait pour sa sécurité

#VIOL

Quand un taré explique qu’il faut « légaliser le viol quand il est commis sur une propriété privée ».

Le blogueur pro-viol et anti-féministe Roosh V organise des rassemblements de ses partisans samedi 6 février, dont plusieurs en France, interdits aux femmes, aux homosexuels et aux transsexuels.

Complément d’infos : Interdisons le rassemblement pro-viol le 6 février 2016 à Paris et à Nantes !

Une pétition :Interdire les meetings de RooshV en France, Suisse, Belgique

La manifestation des partisans de Roosh V, activiste ultra-sexiste, non autorisée par la Ville de Bruxelles

L’événement Facebook : Feminists against RooshV – Les féministes contre RooshV

Que les autres villes suivent !

14815905

Il se présente comme le leader d’un groupe « néomasculiniste ». Sur son site internet, Roosh V, (Daryush Valizadeh), 36 ans, raconte comment « séduire » les femmes sans leur consentement, explique que la valeur d’une femme est déterminée par sa « fertilité et sa « beauté », et qu’elle doit rester à la maison et s’occuper de sa famille tandis que les hommes reprennent le pouvoir.

Il organise samedi 6 février une rencontre simultanée de ses partisans dans 43 pays du monde, dont deux en France. Le rendez-vous est interdit aux femmes, aux homosexuels et aux transsexuels, peut-on lire sur son site.

En février, Roosh V avait publié un article intitulé « Comment mettre fin au viol », dans lequel il expliquait que c’était le rôle des femmes de faire en sorte de ne pas être violées, plutôt qu’aux hommes de ne pas les agresser. Il soutient aussi que le viol devait être légal dans le cadre privé et dispense, dans sa newsletter hebdomadaire, des conseils pour « isoler une fille dans un bar » ou réagir lorsqu’une femme oppose une résistance dans la chambre à coucher.

L’organisation de ces rencontres du 6 février a déclenché une levée de boucliers partout dans le monde, obligeant le blogueur a effacer de son site certains lieux de rendez-vous, pour les remplacer par des adresses e-mail. 

Au Canada par exemple, plusieurs maires ont signalé que les rassemblements de Roosh V n’étaient pas les bienvenus. La Ville de Bruxelles a pour sa part indiqué à la RTBF que la manifestation n’avait pas fait l’objet d’une demande, et qu’elle n’était par conséquent « pas autorisée ».

Publicités

Une réflexion sur “Interdisons les rassemblements pro-viol et anti-féministe de Roosh V le 6 février

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s