4 000 Philippines dansent contre les violences faites aux femmes

le-flashmob-des-philippines-863112_w1020h450c1cx240cy1400

Le 14 février, des milliers de Philippines se sont mobilisées lors d’un flashmob géant, lancé par la féministe américaine Eve Ensler pour la campagne One Billion Risingafin d’attirer l’attention les violences faites aux femmes:

« Nous devons intensifier One Billion Rising chaque année afin de briser le mur patriarcal de l’oppression et du déni pour transformer l’état d’esprit qui a normalisé cette violence, pour redonner aux survivantes leur corps, leur force, leur détermination, leur énergie, leur pouvoir »

Jusqu’à 7 femmes sur 10 sont victimes de violences dans certains pays du monde.

« Nous continuerons de nous soulever, pas seulement lors de la Journée mondiale de la Femme le 8 mars, mais toute l’année, aussi longtemps que le gouvernement n’entendra pas nos demandes. Tant que les violences contre les femmes ne seront pas éradiquées, nous danserons et continuerons d’appeler à la révolution »

2

Bien que les flashmobs se fassent de plus en plus rares, c’est bien cette méthode qu’ont choisi les Philippines pour lutter contre les violences faites aux femmes. Elles ont été près de 4 000 à se réunir dans un collège de Manille pour réaliser une danse endiablée. Un événement qui était placé sous le signe de la diversité puisque la plus jeune participante avait seulement 6 ans quand la doyenne était une religieuse de 77 ans. Notons que même quelques hommes ont succombé à cet appel ! Une belle performance qui faisait écho à un autre événement similaire organisé le 14 février dans un parc de la ville.

Et si ces danses ont pu voir le jour, c’est grâce à la campagne One Billion Rising, soit « Qu’un milliard de personnes se lèvent » lancée par la féministe américaine Eve Ensler. Auteure de la célèbre pièce de théâtre Les monologues du vagin, elle a appelé toutes les femmes à danser de la sorte le 14 février pour soutenir cette cause. Cette dernière était également présente à Manille pour participer aux événements et a bien l’intention de continuer à se mobiliser :

« Nous devons intensifier One Billion Rising chaque année afin de briser le mur patriarcal de l’oppression et du déni pour transformer l’état d’esprit qui a normalisé cette violence, pour redonner aux survivantes leur corps, leur force, leur détermination, leur énergie, leur pouvoir », a-t-elle déclaré au site Bulatlat.

3

D’après les chiffres de l’ONU, 7 femmes sur 10 sont victimes d’abus dans certains pays. Une donnée qui pousse encore plus la campagne :

« Nous continuerons de nous soulever, pas seulement lors de la Journée mondiale de la Femme le 8 mars, mais toute l’année, aussi longtemps que le gouvernement n’entendra pas nos demandes », a expliqué Monique Wilson, responsable globale de One Billion Rising, avant de continuer :

« Peut-être que nous prenons de l’âge, mais nous sommes toujours aussi belles, et nous devenons plus fortes. Tant que les violences contre les femmes ne seront pas éradiquées, nous danserons et continuerons d’appeler à la révolution ».

4

aufeminin.com

Publicités

3 réflexions sur “4 000 Philippines dansent contre les violences faites aux femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s