37.000 mariages forcés par jour à travers le monde

Au #Liban, les parents peuvent « autoriser » leur fille à se marier dès qu’elle atteint l’âge de 9 ans.

Dans une centaine de pays à travers le monde, le mariage des enfants reste autorisé. 

Qui dit mariages précoces dit mariages forcés, avec toutes les violences faites aux femmes qu’on peut imaginer sur une petite fille.

Les mariages forcés seraient en hausse depuis la vague migratoire qui a suivi la guerre civile syrienne : de plus en plus de petites filles sont mariées de force pour obtenir une situation légale en-dehors de la Syrie.

Les mariages forcés des filles, seraient un passeport pour la liberté ?

Pourtant il s’agit ni plus ni moins d’esclavage domestique fait de violences conjugales assorties de violences sexuelles sur mineures (viol et pédophilie), qui ont pour conséquences des grossesses précoces, une forte mortalité à l’accouchement ou des décès par suicides, au-delà de mettre un terme à la scolarité des filles.

D’ici à 2050, 1,2 milliard de fillettes pourraient être victimes de mariages forcés.

Une vidéo alerte sur les mariages forcés d’enfants au Liban. Elle a pour objectif de faire changer les mentalités des gens, mais aussi des gouvernements dans l’espoir de les interdire :

Dans la même veine : Le mariage forcé d’une fillette de 12 ans fait scandale à New York (Vidéo)

tempsreel.nouvelobs.com

Une fille de 12 ans, en robe de mariage, pose devant un paysage marin. A ses côtés, un homme qui pourrait être son grand-père… son nouvel époux. Des badauds passent à proximité et se mettent à l’assaillir de questions. L’un d’eux le traite de « criminel ». « C’est pas vos oignons », rétorque le marié. « J’ai la permission de ses parents ».

Vous trouvez ça choquant ? L’association KAFA (« Ça suffit ») a une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous : la bonne, c’est que le vieil homme et la petite fille sont des acteurs, engagés spécialement pour cette caméra cachée. La mauvaise, c’est que, selon l’ONU, c’est le sort bien réel et bien plus discret de près de 37.000 fillettes par jour à travers le monde.

Dans certaines régions du Liban, les parents peuvent « autoriser » leur fille à se marier dès qu’elle atteint l’âge de 9 ans. Sans cette autorisation, les jeunes filles doivent attendre 14 ans. Et ce phénomène, indique l’association KAFA, s’est accéléré depuis la vague migratoire qui a suivi la guerre civile syrienne : de plus en plus de petites filles sont mariées de force pour obtenir une situation légale en-dehors de la Syrie.

La vidéo, vue 1,8 million de fois en trois mois, veut attirer l’attention au proche-Orient et à l’international sur la centaine de pays où le mariage des enfants reste autorisé. Outre la violence domestique et l’absence d’éducation, l’ONU alerte aussi sur la mortalité accrue de ces jeunes filles, plus touchées par le suicide et les décès lors de l’accouchement. 1,2 milliard de petites filles pourraient être victimes de mariages forcés d’ici à 2050.

Publicités

Une réflexion sur “37.000 mariages forcés par jour à travers le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s