Elle refuse de se marier : trois balles dans la tête

Féminicide – Barbarie patriarcale – Mariage forcé – Crime d’honneur

Shilan a été abattue parce qu’elle a refusé d’être mariée de force à Hanovre !

Les « traditions », les « cultures », les religions, servent à légitimer un pouvoir qui n’a rien de naturel mais qui tue les femmes.

Chaque minute dans le monde 27 mineures sont mariées de force.

Plus de 14 millions de filles de moins de 18 ans vont chaque année, d’ici à 2020, être mariées de force dans les pays en voie de développement. Mais des jeunes filles que leur famille contraint à marier, il y en aussi près de chez nous, dans les collèges ou les lycées de notre quartier. 70 000 jeunes filles en France seraient potentiellement menacées de mariage forcé (Commission nationale consultative des droits de l’homme). 

Même si depuis juillet 2014 en France, le fait de tromper une femme pour l’emmener à l’étranger subir un mariage forcé est passible de 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende, est-ce la bonne méthode pour faire évoluer les mentalités ? Faut-il être armée pour échapper à son destin faute d’instruction, d’éducation, du principe tout simple d’égalité, de liberté, de respect.. entre les hommes et les femmes, qu’on ne devrait même pas avoir à revendiquer ?

La barbarie patriarcale et misogyne qui sévit en Afghanistan, en Iran, au Maroc et jusqu’en Allemagne ou en France, est un combat de tous les instants.

RIP Shilan.

La photo publiée sur Facebook par le père de la victime. (photo: Facebook)

La photo publiée sur Facebook par le père de la victime. (photo: Facebook)

Forcée de se marier avec son cousin, une jeune femme de 21 ans a été abattue durant la cérémonie parce qu’elle refusait de sceller l’union. Les faits se sont déroulés à Hanovre le 13 mars dernier, rapporte «Bild». Le père de Shilan, un Kurde de 50 ans, a posté sur Facebook une photo du corps de sa fille, réclamant justice.

«C’est empli d’une profonde tristesse et de douleur que j’annonce la mort de ma fille. Elle est décédée dans une mare de son propre sang, victime d’une tradition perfide», a écrit le quinquagénaire sous le nom de Ghazi H.

Sur Facebook, l’homme raconte qu’il a laissé sa famille fuir l’Irak pour trouver refuge en Allemagne alors que sa fille n’avait que 3 ans. Lui est resté au pays, pour y mener à bien un projet, et a confié ses enfants à son frère. Shilan est alors devenue une jeune femme pleine de confiance, étudiant la gestion de propriété au collège de Hanovre. Ghazi H. explique que les deux frères de Shilan ont essayé d’arranger un mariage forcé entre la jeune femme et son cousin Sefin, âgé de 22 ans. Elle s’y refusait catégoriquement.

Arrivé en catastrophe en Allemagne, Ghazi H. a réalisé que son propre frère avait comploté derrière son dos en préparant cette union. Parce qu’elle a refusé que l’on décide de son destin à sa place, Shilan a été abattue de trois balles dans la tête, sous les yeux de l’assistance. Selon le «Daily Mail», la police est toujours aux trousses du fameux cousin.

20mn.ch

Publicités

Une réflexion sur “Elle refuse de se marier : trois balles dans la tête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s