Des joueurs pètent un câble parce qu’un jeu les force à incarner une femme

Dernière mise à jour de Rust : Inversion des rôles et nouveaux personnages féminins. La fin du pénis roi.

Que des hommes « pètent des plombs » en incarnant une femme n’est pas une surprise dans l’univers sexiste et cyberviolent des jeux vidéo. C’est forcément dévalorisant pour un macho, de se voir attribuer un personnage femme. A l’inverse, nous n’avons pour ainsi dire pas le choix et se voir attribuer un personnage homme, nous pète aussi les ovaires. 

La bonne nouvelle est plutôt que les créateurs du jeu aient pu avoir l’idée d’imposer dans les caractéristiques aléatoires des personnages, une héroïne aux gamers.

Encore un petit effort et chacunE pourra changer de genre.

1

On savait déjà depuis plusieurs mois que le jeu Rust, un survival-horror qui est aussi l’un des plus gros cartons de Steam, allait introduire une fonctionnalité attribuant au hasard un personnage homme ou femme aux joueurs ; c’est désormais chose faite.

Jusqu’ici, les joueurs ont toujours semblé apprécier le fait que le jeu attribue des caractéristiques aléatoires au personnage que vous incarnez, qu’il s’agisse de la couleur de sa peau, de la longueur de ses membres, ou encore (eh oui) de la taille de son pénis. Mais ça, c’était avant, quand tous les personnages étaient masculins.

Avec la dernière mise à jour, tout le monde a hérité d’un nouveau personnage et visiblement, pour certains joueurs, l’idée d’incarner une femme est tout bonnement intolérable. C’est ce qui ressort de nombreux messages consternés postés sur Steam et sur Reddit :

3

D’autres se réfèrent à un article de Medium qui affirme que 95% des utilisateurs de Steam sont des hommes pour souligner la supposée absurdité de cette assignation aléatoire.

Les développeurs de Rust, Garry Newman et Taylor, s’attendaient un peu à ce genre de réactions. Ils avaient d’ailleurs évoqué le problème sur leur blog quand ils avaient annoncé le futur changement.

« Nous comprenons que c’est un sujet délicat pour beaucoup de gens. Nous comprenons que vous avez peut-être hérité d’un genre qui n’est pas le vôtre IRL. Nous comprenons que cela puisse vous ennuyer et que vous n’ayez plus envie de jouer à notre jeu, écrivaient-ils. Mais techniquement, rien n’a changé, puisque la moitié de la population connaissait déjà ce sentiment. La seule différence, c’est que désormais, le fait de connaître ce sentiment dépend de votre Steam ID, et non de votre genre IRL. »

Le plus triste, c’est que je n’ai même pas lu les commentaires les plus ignobles. Au moment où je me suis penché sur cette controverse, les modérateurs du subreddit /r/games avaient déjà effacé des dizaines de messages haineux.

« La raison pour laquelle nous avons supprimé autant de commentaires sur ce thread, c’est que certains d’entre vous sont incapables d’avoir une discussion courtoise sans menacer, harceler ou insulter quiconque, a expliqué le modérateur Foamed. Nous avons aussi supprimé beaucoup de commentaires n’ayant rien à voir avec le sujet ou particulièrement idiots. Essentiellement des blagues racistes ou des attaques contre les féministes. »

Comme dit précédemment, Newman a tenté de devancer certaines critiques en pointant du doigt l’absurdité, par exemple, d’entendre des enfants incarner des personnages adultes à travers le chat vocal du jeu.

« Une voix d’homme sortant d’un corps de femme n’est pas plus étrange que la voix d’un enfant de 8 ans sortant du corps d’un adulte imposant », a-t-il déclaré.

Mais même cette logique implacable n’a pas calmé l’ire des joueurs les plus remontés :

4

Soulignons tout de même que la plupart des joueurs semblent s’accommoder parfaitement de ce changement, si l’on en croit les posts les plus populaires (à travers le système d’upvotes/downvotes de Reddit) plutôt que les plus mal écrits et les plus haineux. Voyez par exemple ce post (qui s’expose à une sacrée volée de bois vert) :

5

Par ailleurs, quand j’ai jeté un œil ce matin, 48.038 personnes étaient présentes sur le jeu, ce qui indique clairement qu’on n’a pas affaire à un exode massif vers des jeux où le pénis est roi. Les joueurs semblent accueillir le changement avec bienveillance, et se plaignent surtout que les personnages féminins n’aient inexplicablement pas de cheveux à l’heure actuelle, tout comme leurs homologues masculins.

motherboard.vice.com

Publicités

Une réflexion sur “Des joueurs pètent un câble parce qu’un jeu les force à incarner une femme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s