Agressions sexuelles au Mexique : la triple peine

Au Mexique, un homme filme sous sa jupe dans le bus, elle le filme à son tour pour l’identifier mais l’affaire sera classée sans suite.

Gabriella a été victime d’une agression sexuelle dans le bus. Un homme a filmé sous sa jupe :

« J’ai eu le réflexe de le filmer avec mon portable pour qu’on puisse l’identifier. Je ne voulais pas qu’il puisse s’en sortir comme ça. »

Et l’a posté sur Facebook. La séquence devient virale et Gabriella ne tarde pas à recevoir des insultes et menaces au lieu d’être soutenue :

« Tu es une pute ! Tu es une salope ! Bientôt une camionnette viendra te chercher et t’emmènera dans un lieu sécurisé. On te déchirera ta robe de pute et on te violera avec des bouteilles, des balais, et tu pleureras encore et encore ».

Gabriella a porté plainte contre l’agresseur du bus. Mais l’affaire est restée sans suite.

Comme Gabriella, des victimes subissent une triple peine : l’agression, l’absence de justice, des menaces en cas de dénonciation

Au Mexique, 70% des femmes de plus de 15 ans ont subi une agression sexuelle. Seul 1% des plaintes pour délit sexuel débouche sur un jugement. 

francetv zoom

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Agressions sexuelles au Mexique : la triple peine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s