La dessinatrice iranienne Atena Faraghdani a été libérée aujourd’hui

Atena Faraghdani, jeune dessinatrice arrêtée en #Iran a été libérée aujourd’hui ! ❤ ❤ ❤

#FreeAtenaFarghadani

Pour s’être opposée à coups de crayons, à une loi du gouvernement iranien interdisant la stérilisation volontaire et restreignant l’accès à la contraception, pour avoir dénoncé la dictature intégriste en Iran en dessinant une caricature représentant les membres du gouvernement avec des têtes d’animaux, Atena Farghadani, dessinatrice et militante des droits des femmes, avait été condamnée par les mollahs à 12 ans de prison en juin 2015. Sa condamnation avait été renforcée, accusée de « relation sexuelle adultère ou illégitime » pour avoir simplement serré la main de son avocat puis soumise à un test de virginité.

Articles du site

Lorsqu’il s’agit de museler les opposants et d’opprimer les femmes, l’Iran semble ne jamais être à court d’inspiration.

13094149_1003667573043911_3667737141038372320_n

La campagne des militants des droits humains et de la liberté d’expression dans le monde a porté ses fruits. Sous la pression, le régime des mollahs a libéré Atena Farghdani, jeune dessinatrice, jetée brutalement en prison et condamnée à 12 ans de réclusion pour ses dessins sur les parlementaires en Iran représentés sous la forme d’animaux sauvages.

atena-cartoon

Atena aura connu deux fois l’enfer des prisons des mollahs. La première fois à sa sortie, elle avait courageusement dénoncé sur youtbe les sévices encourus derrière les barreaux. Cette militante des droits des enfants a même enduré un test de virginité pour avoir serré la main de son avocat au parloir de la prison. L’avocat avait également été emprisonné pour cela.

Atena-faraghdani-iran-1

Une belle campagne de dessins en faveur de sa libération avait été lancée à travers le monde. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés. Surtout restons soudés contre la dictature religieuse en Iran.

Articles du site

13173768_1003679183042750_3391450743290040869_n

Advertisements

4 réflexions sur “La dessinatrice iranienne Atena Faraghdani a été libérée aujourd’hui

  1. Le dessin a une puissance de communication aujourd’hui bien plus grande encore que l’image photographique. On peut se faire tuer pour une caricature. Cela n’était jamais arrivé en Occident avant la tuerie de Charlie Hebdo. Bravo pour ce courage devant un régime d’oppression de cette ampleur ! Mille fois bravo !!!! et soulagement de penser que les 12 ans de prison ont été transformés en remise en liberté sous la pression d’opinions internationalement rassemblées.
    Je suggère à Sans compromis de proposer aux dessinatrices une page où elles pourraient publier leurs dessins satyriques ou humoristiques sur des questions d’actualité ou d’archives qui intéresseraient Sans Compromis. Au journal de décider de leurs publications ou non, sous des pseudos ou non. Je suis artiste, je dessine et j’aimerais pouvoir manifester par le dessin mes opinions. Qu’en pensez-vous?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s