Suède : Une femme lève le poing au passage de 300 néo-nazis

No fascism ! No sexism !

33CB3C4C00000578-3571113-image-a-32_1462287610188

Tess Asplund s’est opposée silencieusement à un cortège de 300 néo-nazis le 1er mai dernier. 

Tess Asplund, militante antiraciste de 42 ans originaire de Stockholm, s’est retrouvée face à un cortège de plusieurs centaines de personnes affiliées à l’organisation néo-nazie Nordiska Motståndsrörelsen.

«Je n’ai pas peur d’eux. L’un d’entre eux m’a fixée dans les yeux, et je l’ai fixé en retour. Il n’a rien dit, je n’ai rien dit non plus, puis la police est rapidement venue m’évacuer.»

Cette action rappelle la photo de Hans Runesson pris à Växjö en Suède il y a plusieurs années : «la vieille dame et son sac» montrant une femme frapper avec son sac à main un militant néo-nazi en 1985.

00

Tess Asplund, 42 ans, se trouvait sur le chemin du cortège de néo-nazis suédois et a silencieusement levé le poing, devenant tout à coup un symbole de la protestation pacifique contre le racisme, raconte le « Daily Mail ».

La photographie a été prise à Borlange, Dalarna, dans le centre de la Suède, où l’organisation néo-nazie Nordiska motståndsrörelsen (Mouvement de résistance nordique) tenait un rassemblement.

2

La photographie de son acte de bravoure et de défi a été partagée par des milliers de Scandinaves sur Twitter et Facebook, et le cliché est déjà salué comme un moment emblématique de l’histoire suédoise moderne.

« Je n’ai pas peur d’eux », dit-elle aux médias locaux lorsqu’on lui demande ce qu’elle a ressenti face aux militants – dont beaucoup ont été condamnés pour crimes violents.

« Une seule femme sort dans la rue et se trouve en face de l’organisation nazie la plus violente de la Suède », raconte le photographe. « D’un geste, la femme soulève alors son poing et refuse de bouger ». David Lagerlof prend alors une série de photos.

« En face d’elle, l’ensemble des leaders des organisations se rapprochent dans un silence solennel. Le regard de la femme rencontre celle de l’homme au milieu. Il y a alors une bataille de regard » avant que la police n’évacue Tess Asplund.

D’après Slate.fr et tempsreel.nouvelobs.com

33C8CF7D00000578-3571113-image-a-40_1462289255106 33C8CFBB00000578-3571113-image-a-31_1462287610136 33C8CFCE00000578-3571113-image-a-35_1462289206956 33CB3F3000000578-3571113-image-a-34_1462289203024

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s