Une « marche des salopes » dans les rues de Jérusalem pour protester contre les violences sexistes

Si la manière de manifester peut-être contestable pour certaines d’entre nous, le message est clair et sans détour : 

« Nous refusons d’être des victimes »

Les violences sexistes et les harcèlements n’ont pas de frontières.

AFP

AFP

Près de 300 femmes, certaines en petite tenue, ont participé ce vendredi à la « marche des salopes«  dans les rues du centre de la très prude Jérusalem pour dénoncer les violences faites aux femmes. Cette année, la police avait exigé qu’aucune des manifestantes ne défilent les seins nus, ont rapporté les organisatrices. Plusieurs d’entre elles se sont contentées de marcher en soutien-gorge, avec des bas résille et des jarretières. 

« La police a autorisé la marche. Mais elle nous a imposé de nombreuses restrictions », a expliqué Tamar Ben David, une des organisatrices. « On nous a expliqué qu’il était illégal de se promener les seins nus et nous ne voulions provoquer personne. La police nous a demandé de nous assurer que personne ne défilerait nu« , a-t-elle ajouté.

A l’opposé de l’hédoniste Tel-Aviv, considérée comme une des villes les plus libérales au monde en matière de moeurs, Jérusalem est une ville conservatrice avec une très forte population de religieux, qu’ils soient juifs orthodoxes, musulmans ou chrétiens.

Une jeune fille a été tuée et six autres blessées en mars 2015 par un juif ultra-orthodoxe lors d’une Gay Pride à Jérusalem. Les organisatrices de la marche de vendredi ont fait appel à l’Association des droits civiques en Israël pour s’assurer que la police n’interdirait pas le défilé, a indiqué Yaron Kelner, porte-parole de cette ONG. « Il n’y a aucune loi interdisant de se promener seins nus dans les rues », a-t-il insisté.

« Nous refusons d’être des victimes »

Orr Hod a flirté au plus près avec les restrictions en s’exhibant en sous-vêtements suggestifs. Elle a expliqué qu’elle n’en pouvait plus du harcèlement sexuel et du fait que les femmes violées soient considérées comme coupables.

Les manifestantes ont défilé derrière une grande banderole sur laquelle était inscrit en hébreu « la marche des Charmoutot », mot qui a été emprunté à l’arabe et qui est passé dans l’argot israélien pour « putes ». Certaines des participantes ont brandi des pancartes proclamant « nous refusons d’être des victimes » ou « 27 femmes tuées en un an » par des hommes.

La marche de Jérusalem a débuté aux abords d’un des quartiers ultra-orthodoxes juifs où les hommes sont revêtus de costumes noirs et de chemises blanches tandis que les femmes sont tenues de ne rien laisser voir de leur corps, sauf leur visage et leurs mains, et pour certaines se rasent le crâne et portent une perruque.

« Beaucoup d’orthodoxes sont d’accord avec moi, lorsque nous leur expliquons pourquoi nous défilons, même parmi les femmes« , explique Inbal Fliers, une femme de 25 ans revêtue d’un short très court. « Mais ils me disent que nous devrions nous vêtir davantage », ajoute-t-elle.

charentelibre.fr

Advertisements

7 réflexions sur “Une « marche des salopes » dans les rues de Jérusalem pour protester contre les violences sexistes

  1. Bizarre ! Vraiment bizarre ! Et pourtant dans ce territoire sous occupation israélienne les femmes sont considérées comme des…moins que rien.
    J’ai eu l’occasion d’y aller et j’ai dû abréger mon séjour puisque , en plus de l’insécurité , les étrangers sont très mal vus.
    Il se raconte qu’une catholique en se présentant à l’aéroport avec une croix de Jésus bien apparente , elle s’est faite humiliée après avoir reçu un coup de godasse qui a nécessité son hospitalisation suite à une hémorragie .

    Il est dit aussi que dans les bus , les femmes doivent nécessairement s’asseoir à l’arrière , jamais à l’avant réservé aux hommes..
    Si une femme se balade en jupe courte , bras découverts et cheveux apparents , la bonne dame récolte les crachats de tous les passants .

    Quant à l’intimité des couples , par pudeur je préfère ne pas commenter puisque c’est de quoi tomber à la renverse.

    Maintenant ,avec cette photo où les femmes manifestent en soutien et culotte
    je vois que c’est un progrès énorme .
    Cette facilité de passé du noir au blanc , de l’obscurité mentale au soleil d’été, , il faut s’attendre à la débauche généralisée et permise puisque le passage vers cette liberté est trop brutale.

    J'aime

  2. Bizarre ! Vraiment bizarre ! Et pourtant dans ce territoire sous occupation israélienne les femmes sont considérées comme des…moins que rien.
    J’ai eu l’occasion d’y aller et j’ai dû abréger mon séjour puisque , en plus de l’insécurité , les étrangers sont très mal vus.
    Il se raconte qu’une catholique en se présentant à l’aéroport avec une croix de Jésus bien apparente , elle s’est faite humiliée après avoir reçu un coup de godasse qui a nécessité son hospitalisation suite à une hémorragie .

    Il est dit aussi que dans les bus , les femmes doivent nécessairement s’asseoir à l’arrière , l’avant réservé exclusivement aux hommes..
    Si une femme se balade en jupe courte , bras découverts et cheveux apparents , la bonne dame récolte les crachats de tous les passants .

    Quant à l’intimité des couples , par pudeur je préfère ne pas commenter puisque c’est de quoi tomber à la renverse.

    Maintenant ,avec cette photo où les femmes manifestent en soutien et culotte
    je vois que c’est un progrès énorme .
    Cette facilité de passer du noir au blanc , de l’obscurité mentale au soleil d’été, , il faut s’attendre à une débauche généralisée puisqu’elle deviendra tolérée . Le passage vers cette liberté est trop brutale.

    J'aime

      • Dans mon commentaire , j’ai bien précisé que j’y ai séjourné et fonction de ce que j’ai vu , l’intolérable sous mes yeux et les lamentations des femmes considérées comme des jouets en plastic , comment pouvoir les taire ?.

        Après quelques jours, j’ai dû reprendre mon cabas avec mon compagnon qui est lui même originaire de ces territoires sous occupation..

        Puisque vous prenez leur défense, dois-je déduire que vous êtes originaire de ces territoires et que c’est pour cela que vous paraissez cacher certaines vérités des plus choquantes sur le vécu de la femme Israélienne ?

        Croyez moi, ce n’est pas en cachant ou en reniant certaines vérités que vous contribuerez à améliorer leur situation .

        Je suis une femme , tout comme vous et, les confidences qui m’ont été faites par des femmes , sont – une fois de plus – de quoi tomber à la renverse.
        Je me retiens pour ne pas aller dans les détails.
        Je suis catholique et mes principes ne me le permettent pas.

        Non je ne crois pas aux balivernes comme vous l’avez laissé entendre..
        Je pars du principe de ne jamais avaler crûment les histoires qui me paraissent étranges.
        Mais , là , j’ai été , j’ai vu , j’ai été écœurée et je me suis sauvée pour ne pas entendre et ne pas voir davantage sur le comportement de ces monstres en tablier et chapeau noir sans oublier les « guirlandes » qui descendent de leurs tempes.

        Ce que je viens de signaler et que vous avez mis en doute , n’est qu’une partie des monstruosités . Quant au comportement de ces gens envers les autochtones Palestiniens , croyez moi , c’est de quoi écrire un livre..

        Je suis une femme très active et je m’arroge le droit de signaler les injustices que je rencontre sur mon parcours.
        Ces injustices je les signale…. je les écris…. je les crie de sorte à ce que tout le monde m’entende

        Bien à vous , sans rancune et toujours au service de la femme !
        Merci

        J'aime

        • Je ne mettais pas du tout en cause votre commentaire, nous nous sommes mal comprises.
          Mais je préfère recadrer pour les futurs commentateurs, car beaucoup de personnes, sous couvert de protéger, de soutenir la cause palestinienne, entrent dans un antisionisme pour dédouaner leur antisémitisme. Il est hors de question d’accepter le moindre commentaire raciste, qu’il soit contre les palestiniens ou contre la population juive. Certaines personnes sont incapables de faire la nuance que dans les deux camps, il y a des gens qui oeuvrent pour l’entente, que dans les deux camps, il y a des progressistes et que dans les deux camps, des gens sont également à dénoncer. Que ce soit le gouvernement israélien ou le Hamas, avec lequel, beaucoup de gens issus de la gauche, manifestent. Les palestiniens n’ont certainement pas besoin de tels alliés.
          Ceci étant dit, effectivement, les religieux (rigoristes) placent la femme dans des rôle de second plan (obéissance au mari, procréation exclusive, etc…), il faut le dire et vous avez raison de le souligner. Rien d’étonnant puisque ces (les) religions sont au service du patriarcat le plus abjecte.

          J'aime

          • Je précise que je ne suis pas pro X contre Y ou inversement.
            Mais quand il y a une quelconque injustice , il faut la dénoncer sinon on devient complice.
            Quant à parler des Sémite ou Antisémite, je vous avoue que je n’ai jamais essayé de comprendre la nuance. D’ailleurs la politique n’est pas mon dada.

            La politique est faite pour les hommes et non pour les femmes pour la simple raison que les femmes raisonnent avec leur cœur (du fait qu’elles sont généralement trop sensibles) contrairement aux hommes qui réfléchissent avec leur cerveau .et jamais avec leur cœur.

            Il est vrai, pour ceux qui ne me connaissent pas, ils ont tendance à me taxer de pro X et anti Y. Evidemment on ne peut plaire à tout le monde sinon ce serait tomber dans l’hypocrisie.

            Quand je dis territoire occupé (en faisant allusion à la Palestine) , il faut connaître l’histoire pour arriver à ce jugement .
            Et cette histoire remonte au 16 Mai 1916 , en pleine guerre mondiale , où un certain Britanique sir Mark Sykes et le Français François Georges-Picot négocient un accord qui prévoit le démantèlement du moyen Orient pour caser les juifs en voie d’extermination par les Nazis.

            A cette date, les rescapés ont été casés provisoirement en Palestine en attendant que les nerfs des Nazis se refroidissent. Et pour faire avaler la couleuvre , il a été fait croire que c’est une terre promise.
            Comment diantre, chasser les véritables propriétaires de cette terre pour caser d’autres ?
            Exactement comme celui qui occupe votre domicile et qui , à la longue , ne veut pas comprendre qu’il est étranger.

            Pour ne pas faire long , et toujours dans le domaine des injustices,(au sens large du mot) mon compagnon et moi même nous nous proposons de séjourner et de vivre parmi le peuple du Sahara occidental où , là aussi, les autochtones ont été chassés de leur terre par le Maroc ce, en complicité avec l’Espagne.

            Je me contente de ce peu.pour le moment.
            Bien à vous

            J'aime

            • La terre appartient à tout le monde et aujourd’hui, j’estime que les migrants venant vivre en France pour des raisons politiques, ne nous chassent pas de « nos terres » ! C’est quoi cette appartenance nationaliste ?
              Le peuple juif a des racines ancrées dans cette partie du monde (hors justification religieuse mais historique, https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_peuple_juif) et non un choix de hasard, mais l’histoire ancestrale bien au delà des années 1900.
              Votre argumentaire visant à chasser le peuple juif est donc antisémite (racisme anti-juifs) et tout progressiste honnête prône deux états. Donc ce sera tout pour moi sur cette question, j’en ai assez lu.
              Tout autre commentaire anti-juif ira dans les spams.

              J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s