Croatie : une contre-manifestation en réaction à la « Marche pour la vie »

Le droit à l’avortement est aussi contesté en Croatie. Soutenons les Croates, comme nous le faisons pour les Polonaises, les Péruviennes.. comme nous l’avons fait pour les Espagnoles et bien d’autres femmes dont les droits élémentaires sont bafoués par les conservateurs de la moralité.

La première « Marche pour la Vie », destinée à « rappeler la dignité inaliénable de la vie, de la conception à la mort naturelle », organisée par des groupes conservateurs et catholiques, a rassemblé plusieurs milliers de personnes d’après la police, dont l’épouse du Premier ministre croate à Zagreb : 

« Toute personne raisonnable devrait soutenir cette Marche pour la Vie », a déclaré Sanja Oreskovic, épouse du chef du gouvernement Tihomir Oreskovic, selon la télévision régionale N1.

Craignant de voir le gouvernement conservateur abolir ce droit, une contre-manifestation d’associations des droits de l’homme mobilisées ce jour pour la défense de l’IVG, a rassemblé quelque 300 personnes derrière une banderole pour « défendre le droit de choisir » : les anti-avortement ont « pour unique objectif de dégrader les droits de la femme », a affirmé Bojana Genov du Réseau des Femmes de Croatie, estimant que la loi qui régule l’avortement est bonne et doit être protégée.

La législation existante depuis 1978, lorsque la Croatie faisait partie de la Yougoslavie, autorise l’avortement jusqu’à 10 semaines de grossesse.

1336248752

ZAGREB (HRV)

Plusieurs milliers de personnes, dont l’épouse du Premier ministre croate, ont défilé samedi à Zagreb contre l’avortement, et des centaines d’autres dans une contre-manifestation d’associations des droits de l’homme craignant de voir le gouvernement conservateur abolir ce droit. 

La première « Marche pour la Vie », destinée à « rappeler la dignité inaliénable de la vie, de la conception à la mort naturelle », organisée par des groupes conservateurs et catholiques, a rassemblé 7.000 personnes, selon la police. « Toute personne raisonnable devrait soutenir cette Marche pour la Vie », a déclaré Sanja Oreskovic, épouse du chef du gouvernement Tihomir Oreskovic, selon la télévision régionale N1.

Non loin du défilé, une contre-manifestation de défense du droit à l’IVG a rassemblé quelque 300 personnes derrière une banderole pour « défendre le droit de choisir ». La marche des anti-avortement a « pour unique objectif de dégrader les droits de la femme », a affirmé Bojana Genov du Réseau des Femmes de Croatie, estimant que la loi qui régule l’avortement est bonne et doit être protégée.

La législation existante depuis 1978, lorsque la Croatie faisait partie de la Yougoslavie, autorise l’avortement jusqu’à 10 semaines de grossesse.

Près de 90% des 4,2 millions de Croates sont catholiques. Les associations des droits de l’homme craignent une remise en cause de la loi depuis l’arrivée au pouvoir en janvier du gouvernement conservateur. (Belga)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s