Des péruviennes manifestent seins nus pour défendre le droit à l’avortement

Les droits acquis ne le sont jamais et la lutte est sans fin.

Des dizaines de femmes ont manifesté devant le Congrès à Lima en signe de protestation contre la position de Keiko Fujimori, candidate aux présidentielles du Pérou, qui prévoit une punition de 50 jours de travaux d’intérêt général en cas d’avortement avéré.

Les forces de l’ordre ont recouru à l’utilisation de gaz lacrymogène pour disperser les activistes. Un autre groupe de manifestants a simulé le blanchiment de drapeaux dans une bassine sur laquelle est inscrit « démocratie », exprimant ainsi leur désaccord avec la campagne présidentielle.

Courageuses, déterminées, Vive les femmes libres, vive les FEMEN Péru !

u0rz8x-HC

Plusieurs femmes ont manifesté seins nus jeudi 19 mai devant le Congrès à Lima, la capitale péruvienne. Elles militent contre une réforme visant à punir les femmes pratiquant l’avortement. Les peines consisteraient en cinquante jours de travaux d’intérêt général.

Cette protestation s’accompagne d’une opposition à Keiko Fujimori, la candidate à la présidentielle arrivée première au premier tour. Elle est la fille de l’ancien président Alberto Fujimori, emprisonné depuis 2009 pour avoir commandité deux massacres perpétrés par un escadron de la mort en 1991-1992 au cours desquels 25 personnes avaient été assassinées, dont un enfant, dans le cadre de la lutte contre la guérilla maoïste du Sentier lumineux.

lemonde.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s