Déja un record pour les JO de Rio : les préservatifs !

450.000 préservatifs seront distribués gratuitement aux 10 500 athlètes (soit 42 préservatifs par sportif pour une moyenne de 2 préservatifs par jour) pendant les jeux Olympiques de Rio. Utilisables sur place ou à emporter.. Il faut croire que les sportifs sont des personnes très actives. 

« Le Brésil encourage les relations sexuelles protégées, et les athlètes sont un exemple pour la population. Ils pourront avoir un rôle important dans la lutte contre le sida ».

Et la lutte contre la prostitution ? Parce que les préservatifs sont surtout distribués aux athlètes masculins pour encourager les rapports sexuels tarifés avec des prostituées, utiles à l’économie du pays. Des employées, des femmes de ménages de ces JO seront également soudoyées.. La distribution de préservatifs gratuits lors de grands événements culturels ou sportifs, encouragent avant tout les rapports sexuels faussement consentis et donc, les viols de femmes.

JO 2016: un boxeur marocain accusé d’agression sexuelle sur des femmes de ménage

Et pourquoi une telle quantité ? 

« Il n’y en a jamais assez ! »

Ont-ils prévu une médaille pour les équipes les plus performantes en nombres de préservatifs utilisés ?

Une avancée – On nous explique qu’il y a une grande nouveauté pour ces JO de Rio-2016 : parmi les 450.000 exemplaires distribués, 150.000 seront des préservatifs féminins. Ce qui signifie que 300 000 préservatifs seront destinés aux hommes, soit deux fois plus que pour les femmes. Encore une inégalité qui montre bien que la sexualité masculine est la référence dans les sociétés patriarcales. La participation des femmes engagées aux JO de Rio-2016, serait autour de 45% (d’après le site du Comité international olympique, sur environ 11 000 athlètes), soit une parité presque parfaite.. Mais pas en préservatifs.

Enfin dernier point, le CIO précise que de « nombreux athlètes qui viennent aux JO n’ont pas accès aux préservatifs et les emporteront dans leur pays » . Trop bien pour l’éducation et la prévention. Sauf que je doute que les 4 athlètes afghanes puissent faire la promotion du préservatif dans leur pays .. Affaire à suivre.

Des préservatifs sont distribués gratuitement sur les plages de Copacabana pour encourager la lutte contre le sida, le 4 août 2016. (LEON NEAL/AFP)

Des préservatifs sont distribués gratuitement sur les plages de Copacabana pour encourager la lutte contre le sida, le 4 août 2016. (LEON NEAL/AFP)

Même s’ils n’ont pas encore commencé, les jeux Olympiques de Rio détiennent déjà un record : le nombre de préservatifs qui seront distribués aux 10.500 athlètes, trois fois plus important que pour Londres 2012, qui avait déjà été un record.

42 préservatifs par athlète. « Nous distribuerons 450.000 préservatifs aux athlètes à partir du 24 juillet, date de l’ouverture du Village Olympique », a déclaré jeudi un porte-parole du Comité Rio-2016

C’est trois fois plus qu’à Londres quand 150.000 préservatifs avaient été distribués, ce qui fait une moyenne de 42 préservatifs par athlète à Rio, souligne le quotidien Folha de Sao Paulo.

Dont 150.000 féminins. Une nouveauté aussi : sur les 450.000 préservatifs distribués gratuitement par le ministère brésilien de la Santé, 150.000 seront « féminins », a précisé le porte-parole.

« Les athlètes sont un exemple pour la population ». Pourquoi une telle quantité de préservatifs ? « Il n’y en a jamais assez! », plaisante immédiatement le responsable du Comité Rio-2016. Et de souligner que « le Brésil a un plan de prévention contre le sida qui est un exemple dans le monde »« Le Brésil encourage beaucoup les relations sexuelles protégées et les athlètes sont un exemple pour la population. Ils pourront avoir un rôle important dans la lutte contre le sida », souligne t-il. Il confie encore que de « nombreux athlètes qui viennent aux JO n’ont pas accès aux préservatifs et les emporteront dans leur pays« .

Les athlètes pourront se procurer les « petites chemises de Vénus » (nom du préservatif au Brésil) gratuitement dans la polyclinique du Village olympique ou dans l’un des 41 distributeurs de préservatifs. Le Brésil, qui compte le plus de catholiques au monde, est pionnier dans la lutte contre le sida et offre un traitement gratuit aux 730.000 séropositifs du pays. Tous les ans, le ministère de la Santé distribue plus de 600 millions de préservatifs, notamment au moment du Carnaval, dans ce pays de 204 millions d’habitants.

Source : europe1.fr

Advertisements

Une réflexion sur “Déja un record pour les JO de Rio : les préservatifs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s