Un ministre ontarien démissionne pour laisser sa place à une femme

Voilà un homme – un ministre – qui laisse sa place non par galanterie, mais par solidarité au féminisme.

« Je ne vais pas vous dire que ce fut une décision facile. Même avec tous mes privilèges et mes avantages, il y a une partie de moi qui veux encore crier : ‘Ce n’est pas juste’ », concède Ted McMeekin, qui dit avoir motivé sa décision en pensant à ses trois filles. « J’ai songé à elles, j’ai souvent rêvé d’un jour où la question de la parité entre les sexes ne se poserait même pas, parce qu’elle serait tout simplement prise pour acquis. »

Publicités

Une réflexion sur “Un ministre ontarien démissionne pour laisser sa place à une femme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s