Les inégalités salariales femmes-hommes commencent dès 8 ans avec l’argent de poche

L’inégalité entre les femmes et les hommes n’attend pas l’âge adulte pour se déclarer : les garçons sont plus nombreux à percevoir de l’argent de poche que les filles. Mais l’injustice ne s’arrête pas là : les adolescents, même s’ils participent moins aux tâches ménagères reçoivent davantage d’argent que leurs sœurs, cousines, ou amies.

Dans une étude du CSA, publiée en 2012, on constate que les filles et les garçons ne s’affairent pas aux mêmes tâches à la maison. Dans une reproduction des schémas, 69% des filles contre 54% des garçons font la vaisselle, le ménage, et le rangement. En revanche, 42% des garçons se retrouvent à laver la voiture, contre seulement 19% des filles. Le jardinage et l’arrosage est également moins confié aux filles, auxquelles on fait appel pour garder les enfants. 

A en croire que  cette répartition des tâches pourrait bien être la raison des écarts de «rémunération» entre filles et garçons :

«Certaines tâches ménagères ont tendance à avoir une plus grande valeur monétaire, comme tondre la pelouse.», Gai McGrath, de la banque australienne Westpack.

Alors, que faut-il faire ? Mieux payer les filles qui font la vaisselle, ou leur confier la tondeuse ? Ou ne pas donner d’argent de poche ?..

Ce constat a au moins un avantage. Les filles s’habituent à ce qui pourrait bien être leur quotidien plus tard : gagner moins que leurs conjoints et passer plus de temps à faire la cuisine ou passer l’aspirateur. Un bel avenir en perspective !. 

 

Au Royaume-Uni, la différence de revenus entre les femmes et les hommes commence dès l’âge de huit ans. Les garçons de 8 à 12 ans reçoivent en effet, en moyenne, 12% d’argent de poche de plus que les filles, selon une étude de la banque Halifax publiée vendredi.

Les enfants reçoivent en moyenne 6,39 livres sterling par semaine (8,5 euros), qui est un record pour le Royaume-Uni depuis neuf ans, souligne cette étude annuelle sur l’argent de poche.

Et les garçons reçoivent nettement plus d’argent : 6,55 livres (9 euros) par semaine contre 6,16 livres (8 euros) pour les filles. Cet écart s’accroît : il n’était que de 2% l’an dernier.

La différence de salaire hommes/femmes au Royaume-Uni est de 9,4% pour les salariés à temps plein, et de 19,2% pour l’ensemble des salariés, selon l’Office national des statistiques.

tempsreel.nouvelobs.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s