Au Pakistan, une mère brûle sa fille pour avoir choisi son mari

Et l’on s’étonne que l’horreur vienne de la mère ! Malheureusement, les victimes du patriarcat peuvent aussi s’y soumettre avec zèle, dans l’espoir d’être elle-mêmes épargnées.

« Après moins d’une semaine de mariage, Hassan Khan, 20 ans, se retrouve veuf. Pourquoi ? Parce que son épouse Zeenat, âgée de 16 ans, fait partie de ses nombreuses personnes tuées pour avoir déshonoré leur famille. L’adolescente a été étranglée puis brûlée vive par sa mère Perveeb Bibi pour avoir eu l’audace de choisir son époux. Bien que les crimes d’honneur comme celui-ci soient assez fréquents au Pakistan, cette histoire a secoué le pays car il est très rare qu’ils soient commis par des femmes et encore plus par une mère. »

Entre 1200 et 1800 femmes sont tuées chaque année au Pakistan pour défendre « l’honneur familial ».

perveeb-bibi-924399_w1020h450c1cx1750cy1190

Zeenat Bibi, une Pakistanaise accusée d’avoir bafoué l’honneur de sa famille, a été brûlée vive par sa mère.

Après moins d’une semaine de mariage, Hassan Khan, 20 ans, se retrouve veuf. Pourquoi ? Parce que son épouse Zeenat, âgée de 16 ans, fait partie de ses nombreuses personnes tuées pour avoir déshonoré leur famille. L’adolescente a été étranglée puis brûlée vive par sa mère Perveeb Bibi pour avoir eu l’audace de choisir son époux. Bien que les crimes d’honneur comme celui-ci soit assez fréquents au Pakistan, cette histoire a secoué le pays car il est très rare qu’ils soient commis par des femmes et encore plus par une mère.

Quelques jours plus tôt, Zeenat avait donc épousé l’homme de son choix. Une trahison pour Perveeb Bibi car Hassan n’était pas de la même ethnie. Eux sont pendjabi et lui pachtoune. Malgré tout, la jeune femme n’a pas cédé à la pression de sa famille qui l’avait déjà rouée de coups lorsqu’elle avait annoncé qu’elle aimait Hassan.

Un véritable guet-apens

Ainsi, les amoureux se sont mariés en secret et ont vécu quatre jours ensemble avant que Zeenat ne retourne chez elle, à Lahore. Malgré la désapprobation des membres de sa famille concernant ce mariage, ils lui auraient promis de ne pas lui faire de mal et auraient même évoqué une fête en l’honneur de son mariage qu’ils souhaitaient organiser. Comme l’a expliqué Hassan à la chaîne locale Geo News, la jeune fille ne voulait pas rentrer chez elle craignant des représailles. Mais elle a finalement cédé : « Zeenat ne voulait pas rentrer chez elle, elle m’a dit qu’elle serait tuée. Elle a fini par accepter après qu’un oncle lui a assuré qu’elle serait en sécurité ». Mais les choses ont rapidement dégénérées. Après qu’une dispute a éclaté entre Zeenat et sa mère, Perveeb Bibi a commencé à étrangler sa fille. Elle l’a ensuite aspergée de kérosène avant d’y mettre le feu. Ce sont les cris de la victime qui ont alerté les voisins qui ont finit par appeler la police.

Avant que cela ne se produise, Shazia, la sœur aînée de l’adolescente, avait imploré sa mère de rompre tout contact avec elle plutôt que de la tuer. « J’ai essayé d’empêcher notre mère de la punir trop sévèrement, mais elle l’a ramenée à la maison. Elles ont commencé à se disputer, Zeenat insultait notre mère tous les jours jusqu’à ce que cela arrive », a-t-elle raconté aux journaux locaux.

A l’arrivée de la police, la mère a immédiatement reconnu les faits et a affirmé n’avoir aucun regret. La famille de Zeenat n’a même pas réclamé le corps pour les funérailles. C’est donc celle de son conjoint qui l’a enterrée dans un cimetière non loin de l’endroit où ils vivent. Aujourd’hui, Hassan a un objectif : obtenir justice pour son épouse. Il a donc déposé plainte pour meurtre contre Perveeb Bibi.

Une semaine avant, une autre jeune fille avait été assassinée dans ces mêmes conditions. Elle avait été brûlée vive par des personnes de son village après avoir refusé la demande en mariage du fils de son patron. Si le premier ministre du pays, Nawaz Sharif, a affirmé vouloir éradiquer les crimes d’honneur, aucune réforme n’a encore été faite.

aufeminin.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s