Molenbeek : le parti Islam banni du journal communal

Le MR souhaitait faire réviser la Constitution afin d’interdire le parti Islam en Belgique. À Molenbeek, la bourgmestre Françoise Schepmans (MR) a déjà banni le parti Islam du journal communal : 

«Il est impensable d’accepter la diffusion, dans le bulletin communal, d’idées contraires à la démocratie, aux libertés fondamentales et aux valeurs partagées par l’ensemble des partis politiques démocratiques. Un parti tel que le vôtre qui se définit pro-charia, qui ne respecte pas la séparation du temporel et du religieux, qui veut introduire le vendredi comme jour de congé, dont ses mandataires refusent de serrer la main aux femmes… un tel parti n’a pas sa place dans le journal communal» 

«Tant que vous n’avez pas clarifié votre position par rapport à des valeurs fondamentales telles que l’égalité de l’homme et de la femme, le respect de toutes les religions et opinions philosophiques, la suprématie de la Constitution, vous n’aurez pas de tribune politique dans le ‘Molenbeek Info’»

Françoise Schepmans.

Françoise Schepmans.

Mercredi, nous vous annoncions que le MR souhaitait faire réviser la Constitution afin d’interdire le parti Islam en Belgique. À Molenbeek, la bourgmestre Françoise Schepmans (MR) a déjà banni le parti Islam du journal communal.

Au dernier conseil communal du mois de juin, le conseiller communal Ait Jeddig (Islam) avait interpellé la bourgmestre, surpris que sa formation n’avait pas droit à une tribune politique dans le journal communal. Une tribune pourtant accordée aux autres partis de l’opposition avec un thème défini. «Effectivement, votre formation politique, Islam, n’a pas de tribune dans le Molenbeek Info. Volontairement. C’est un choix que nous assumons», avait répondu la bourgmestre Françoise Schepmans.

«Si en tant que conseiller communal, vous avez bien entendu la liberté de parole dans cette enceinte, dans le journal communal, le collège a décidé de ne pas offrir au parti Islam une tribune qui pourrait se transformer en propagande de messages islamistes même si une thématique lui est proposée au préalable. Nous ne pouvons pas prendre de risque», insiste-t-elle.

«Il est impensable d’accepter la diffusion, dans le bulletin communal, d’idées contraires à la démocratie, aux libertés fondamentales et aux valeurs partagées par l’ensemble des partis politiques démocratiques. Un parti tel que le vôtre qui se définit pro-charia, qui ne respecte pas la séparation du temporel et du religieux, qui veut introduire le vendredi comme jour de congé, dont ses mandataires refusent de serrer la main aux femmes… un tel parti n’a pas sa place dans le journal communal», poursuit la première Molenbeekoise.

«Tant que vous n’avez pas clarifié votre position par rapport à des valeurs fondamentales telles que l’égalité de l’homme et de la femme, le respect de toutes les religions et opinions philosophiques, la suprématie de la Constitution, vous n’aurez pas de tribune politique dans le Molenbeek Info», conclut-elle.

Source :  lacapitale.be

Publicités

Une réflexion sur “Molenbeek : le parti Islam banni du journal communal

  1. En France bien des villes seraient inspirées d’avoir la même réflexion concernant certain de nos partis qui affichent une volonté délibérée de se torcher avec le principe d’égalité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s