Le corps de Hande Kader, figure du mouvement LGBT turc, retrouvé brûlé à Istanbul

Dans la islamofasciste et sexiste d’, ce qu’il en coûte d’appartenir à une minorité. 

#HandeKader a été assassinée car elle ne rentrait pas dans les critères prévus pour elle. Intolérable !

Voilà pourquoi nos luttes féministes contre l’obscurantisme sont légitimes.

Soutien aux LGBT en Turquie ! 

Une manifestation est prévue dimanche 21 août à 19h sur la place Taksim

En 2015 : Manifestation de femmes à Istanbul après le meurtre de Ozgecan Aslan, 20 ans, victime du patriarcat

57b5d42b35709a310561d3c5

Hande Kader, militante transexuelle et figure du mouvement LGBT turc, a été retrouvée morte au bord d’une route le 8 août dernier. Son corps a été entièrement brûlé et retrouvé à Zekeriyakoy, un quartier d’Istanbul. Elle était âgée de 22 ans.

Hande Kader était une personnalité dans le milieu LGBT, elle qui avait osé s’interposer entre la police et les militants lors de la Gay Pride en 2015. Annulée à la dernière minute à cause du Ramadan (la date avait pourtant été fixée des mois auparavant), la manifestation avait eu lieu. La police avait été mandatée pour disperser les participants avec l’aide de canons à eau, de gazs lacrymogènes et de balles en caoutchouc, rappelle le magazine gay « Têtu ». Ce jour-là, Hande Kader était devenue l’un des symboles de l’oppression dont sont victimes les homosexuels et les trans en Turquie.

Comme beaucoup de transexuelles, Hande Kader était obligée de se prostituer, et c’est précisément dans le cadre de ses activités qu’elle aurait disparu, selon ses amis. Elle serait montée dans la voiture d’un client, pour ne plus jamais revenir. Ses amis avaient alors contacté la police pour signaler cette inquiétante disparition.

Absente des médias traditionnels en Turquie, cette sordide affaire est en train d’exploser sur Twitter, avec le hastag #HandeKader, où les internautes s’insurgent de son meurtre tout en alarmant la toile de la tournure que prennent les choses en Turquie envers la communauté LGBT, notamment.

Sans titre

« Les meurtres des trans sont politiques ! »

Un appel à une manifestation sur la place Taksim, lieu fort en symboles, a été lancé. La manif’ aura lieu dimanche 21 août à 19h. « Nous ressentons une grande colère », a expliqué le Pride Committee, via un communiqué.

« Selon le rapport sur les trans en Europe, la Turquie est le premier pays d’Europe et le neuvième dans le monde en termes de meurtre de trans. (…) Nous demandons justice pour tous ceux qui ont perdu la vie pour avoir été une femme, un trans ou gay. Nous le répétons encore, la seule façon de stopper ces crimes haineux est de faire entendre notre voix tous ensemble contre la haine. »

Ce nouveau décès rappelle celui de Muhammed Wisam Sankari, un réfugié syrien homosexuel, violé, puis mutilé et décapité il y a à peine deux semaines. Son assassinat avait provoqué une onde de choc à travers le monde et posé la question du droits des homos, bis et trans dans ce pays où régnait encore une « relative liberté » pour cette commuanuté, estime « Têtu ».

Source : lalibre.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s