« Alors je me suis libérée de la cage de tissus »

 

Rana Ahmad Hamd, 30 ans, a fui l’Arabie Saoudite et quitté sa famille pour vivre sans niqab.

Elle ne pouvait pas supporter la vie sous le niqab. Elle n’était pas autorisée à sortir de la maison sans voile intégral et seulement accompagné par son père. Elle vit aujourd’hui à Cologne. 

Voir l’article en allemand : So befreite ich mich aus dem Käfig aus Stoff

2,w=993,q=high,c=0.bild

 

Publicités

Une réflexion sur “« Alors je me suis libérée de la cage de tissus »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s