Non au féminisme binaire ! Répression et burkini, hors de nos vies !!

Le Conseil d’Etat s’est rangé du côté du Conseil français du culte musulman (CFCM, organe 100% masculin) et du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF, proche des Frères musulmans), validant l’autorisation du #burkini sur toutes les plages françaises :

« Aucun élément ne permet de retenir que des risques de trouble à l’ordre public aient résulté de la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes* (…) que l’arrêté porte une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle ». 

CCIF-Tariq-Ramadan

Mais suspension ne veut pas dire annulation. Ce que signifie cette décision du point de vue du droit :

« Quand on suspend une décision, on empêche son application immédiate, mais on ne l’annule pas sur le fond (…) il va y avoir ensuite un procès sur le fond. On est dans ce que l’on appelle une procédure d’urgence, c’est-à-dire une procédure de référé, et pour que le juge administratif prenne une décision de suspension, il faut deux motifs : un, qu’il y ait urgence, deux, qu’il y ait un doute sur le contenu de la décision, en tout cas qu’elle n’apparaisse pas comme automatiquement licite. » 

« Il est évident que la décision d’aujourd’hui va faire jurisprudence, pour les tribunaux administratifs, parce que le Conseil d’Etat donne le mode d’emploi, non pas de l’arrêté sur le fond, mais de la décision en matière d’urgence (…) Il y a un mode d’emploi, et il faudra que ce mode d’emploi soit suivi par les tribunaux administratifs s’ils en ont l’occasion », Didier Maux, constitutionnaliste.

Le cadre étant posé, je vous livre maintenant mon point de vue après ces semaines écoulées autour d’un #burkini bien bien étouffant…

Exclusif - no web - Premiers contrôles et première personne verbalisée sur la plage de la promenade des anglais à Nice portant un Burkini le 23 août 2016 - Merci de flouter le visage des personnes Exclusive - for germany call for price - no web - Police controlling on the beach and first person to be fined wearing a burkini on the promenade des anglais beach in Nice on 23/08/2016 Please blur people face prior to publication

Les hommes décident, les féministes s’étripent et les femmes trinquent. A qui profite le crime ?

Réprimer les femmes voilées au lieu d’éduquer les voileurs, on va aller loin ! Critiquer sans rien proposer en retour, c’est seulement battre de l’air (mais pourvu qu’il soit frais !).

« Ne me libère pas, je m’en charge ! »

Parce qu’on se soucie de la mesure, POUR ou CONTRE l’interdiction, mais rien sur la méthode, POUR ou CONTRE le fait de virer des femmes des plages, devant leurs enfants, familles et badauds extrémistes religieux et politiques qui ricanent. Il n’y a que moi que ça gène ?

Car maintenant, faute d’avoir été des FEMINISTES justes, réactives et nuancées, associées à un même projet, il faudrait composer avec l’Etat répressif OU le CCIF et se réjouir de sa victoire ? Pas question ! 

« Ne me libère pas, je m’en charge ! »

Etre contre le voile ET contre l’Etat policier, représentant du pouvoir patriarcal et capitaliste en place, n’est pas pour autant cautionner les organisations islamistes qui troquent la liberté des femmes avec l’Etat bourgeois. 

D’autant plus que le corps des femmes est l’otage d’une société de profit misogyne.
Parce qu’en attendant qu’on se mette d’accord sur la méthode, l’industrie de la mode s’est emparée du créneau lucratif porté par le #burkini destiné avant tout, aux femmes friquées  (80 euros), créant un rapport de classe entre les femmes voilées elles-mêmes. 

000_fa2x1.burkini.creatrice

Mis à part dénoncer A RAISON le voilement des femmes, pourquoi certains courants féministes se contentent de cautionner les arrêtés de Maires antisémites, racistes, sexistes* et de leurs chiens policiers lancés l’été sur les plages… plutôt que de construire un véritable projet alternatif et réellement féministe, pour lutter contre l’enfermement des femmes

Ne serait-il pas plus judicieux et plus sérieux en tant que féministes, de se désolidariser de ces connards, qui n’ont pas d’autres ambitions que celle de préparer 2017 ? N’y a-t’il pas d’autres pistes de réflexion possible que se tourner vers le camp de la répression ?

Hey ho, réveillez-vous !

On fait quoi pour que les consciences changent définitivement si on ne soutient ni les représentants des Frères Musulmans, ni les Maires qui prônent la répression ? N’existe-t’il pas une autre voie plus nuancée que la voie binaire du POUR ou CONTRE ? 

« Ne me libère pas, je m’en charge ! »

Nous avons souvent expliqué que l’éducation et l’information sont plus efficaces que la répression (cf le taux important de récidives des hommes coupables de violences conjugales, de viols… passés par la justice !).

Car on oublie bien vite les principales intéressées dans nos positionnements.

Ne plus voiler et ne plus consentir à se voiler est la base de l’apprentissage qui mettra un terme définitif au voilage des femmes. Une base qui ne peut se mener avec une arme pointée sur un voile, le temps d’un été sur les plages.

ob_3f3226_psx-20160813-004727

« Ne me libère pas, je m’en charge ».

Ce sont les femmes les plus à même de prendre leur destin en main, elles sont intelligentes, elles sont capables de possibles et faisons leur confiance. Des anti-féministes, des femmes rejoignant les hommes pour se protéger de leurs propres oppressions ou partant en Syrie, il y en aura toujours, qu’elles soient voilées ou pas. Mais il existe aussi des milliers d’autres femmes qui ont déjà enclenché l’abandon du voile, en Iran (« Ma liberté furtive ») ou ailleurs. Diffusons leurs messages, accompagnons leurs campagnes et informons encore sur le poids du voile en Orient et de son l’influence dans nos sociétés. Prenons le mal à la racine et ne le lâchons rien.

Noyés-es dans ce flot du #burquini qui envahit nos fils d’actualités plus que sur nos plages, liguées les unes contre les autres au lieu d’être solidaires et une force combative contre tous les obscurantistes et réactionnaires de France et d’ailleurs, nous avons fait taire toute possibilité d’actions féministes au delà du clivage POUR ou CONTRE.

Les luttes ne s’imposent pas aux autres mais se mènent ENSEMBLE. Seulement, on en est encore loin..

Le patriarcat n’a rien à craindre..

ob_3c6759_200814210429-2tkdnulljed5f7ve68kc921v9

S’opposer au voile, au burkini…, doit être bien évidement une lutte féministe, mais avec un autre angle d’attaque que celui de la caution de Maires sexistes, racistes, antisémites ou des Frères musulmans. C’est juste impossible. Sinon cherchez le féminisme.. et n’oublions pas, que le sexisme est un racisme.

Maintenant, si vous préférez l’entre vous, pour un féminisme aseptisé et sans bavures.., passez votre chemin. 

Quant à moi, je vais aller nager avec mon t-shirt de bain spécial rouquines, puisque je crame +++ même avec un indice 50. Allez, de l’air, les Valls-féministes et Ramadan-féministes, tombez les voiles, embrassez-vous et R-É-A-GIS-SEZ !

Waterhouse_a_mermaid

Note :
cf, les propos de Lionnel Luca, Maire de Villeneuve-Loubet, et les propos sexistes tenus en 2012 contre Valérie Trierweiler comparée à un chien, Fadela Amara, Eva Joly lors d’un meeting de soutien à Sarkozy, ou encore, les propos antisémites en direction de Martin Hirsch, « c’est Judas qui appelle à voter Hollande »! 
Publicités

6 réflexions sur “Non au féminisme binaire ! Répression et burkini, hors de nos vies !!

  1. tu as oublié les féministes collées au cul de Méluch ! j’en connais qui mettent un foulard pour montrer que c’est un bout de tissus ! oui le féminisme est anticapitaliste mais tous les anticapitalistes ne sont pas féministes !

    J'aime

    • J’ai souvent dénoncé les nationalistes de gauche et l’islamo-gauchisme. Ne vous inquiétez pas pour moi. Je sais leur dire.
      Bis – Son « droit à l’indifférence » face aux droits ds femmes ? Et bien je lui rends.
      Pourquoi c’est si long l’égalité.. ?!
      On peut ajouter le NPA etc etc.

      J'aime

  2. Le féminisme est anticapitalistes mais tous les anticapitalistes ne sont pas féministes tu as oublié les féministes collées au cul de Méluch qui mettent des foulards pour montrer que ce n’est qu’un bout de tissu !

    J'aime

  3. Le féminisme est fort bien une cause évolutive,mais elle a sa limite,si admettons l’égalité était atteinte,que resterait-il ensuite ? qu’est-ce qui pourrait empêcher de ne plus revenir en arrière,il faut se poser les bonnes questions. J’ai la réponse,une unification entre hommes comme femme ferait halte et fin à tout conflits,l’humanisme mouvement intellectuelle et égalitaire qui me paraît être juste et valorisant concernant l’évolution humaine. En ce qui concerne le voile,voile intégral,burkini etc…,c’est un système patriarcal bien ancré et enraciné depuis des années même des siècles,comme au Maroc,le patriarcat est devenu culturel puisqu’il passe même par une croyance religieuse,dissimulé dans des supposés écrits sacré et écrit par un homme ! Par une femme cela aurait été différent puisqu’elle aurait pensé aux autres tout comme elle, et un homme avec un esprit creux et radical ne sait se dont une femme a besoin,cela est certain, mais ces femmes ne se révoltent pas,j’en ai rencontré,et en général ceci les paraît normal,puisque ce genre de lavage du cerveau leur ai été appliqué depuis leur enfancepar leurs mères de génération en génération,sans rébellion ni évolution ou même amélioration de ce côté là,il y a un réel problème dans ces sociétés qui représente bien plus qu’un simple voile,mais le statut inférieur des femmes dans ces société qui est accepté,et ces hommes ne manquent pas de les punir depuis leurs jeunes âge en cas de désobéissance.Il y a là une oppression et une soumission obligatoire pour ses femmes,des influences efficace au niveau psychologique,elle ne connaissent rien d’autres,il est normal qu’en venant en france elles ne changent d’attitude.Le feminisme concerne les femmes oui,mais pour vaincre le patriarcat en lui-même,les hommes doivent en être partisans et non exclu à la cause des femmes,car le patriarcat est né du sexe masculin,et perpétué par eux,alors les hommes eux-même peuvent y mettre fin,ce qui stopperait définitivement des conflits inutiles generationelle,sur des rivalités entres les sexes qui est ridicule.L’humanisme un mouvement adopté vers la renaissance puis en Europe par divers intellectuels etc,mais ceci peut dorénavant être reprit par des femmes également,le feminisme défend les droits des femmes rien de plus,il n’inclus en rien l’évolution humaine,qui de même peut abolir toute ignorance tout précisément le patriarcat qui concerne la femme particulièrement ainsi que les hommes.Tout comme un mari,un père souhaite que sa fille trouve le bonheur peu importe sa directive,même si ça s’applique aux hommes d’un genre humain très noble et bon.Mais la femme est avant tout un être humain pas un simple sexe,qui peut être tout aussi fort qu’un homme a de nombreux niveau,il n’y a pas de barrières entre les deux,seuls le sexe qui est une infime différence entres eux,l’éducation nationale comme dans les familles doivent apprendre aux jeunes esprit la parité,l’égalité des genres où à ce niveau je n’y est pas reçu la notion de différence à part à l’école et par ma grand mère,mais une mère ouverte d’esprit et moderne.On enseigne à la femme ou la jeune fille la notion de faiblesse physique et émotionnel d’où le résultat de la condition de nombreuses femmes à ce jour depuis des générations.Tu dis que le patriarcat doit être coupé à la racine,eh bien il doit être détruit par les hommes également,les pères,et par l’éducation,pour apprendre à une fille comme une femme que rien ne lui est impossible et qu’un homme ne lui est pas suppérieur mais égal,car on est tous et avant tout humain. Voilà bisous à toi,j’espère que j’ai éclairé ta lanterne,et en effet,une lutte se fait ensemble ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s