“On veut tous la baiser hein !” – Signalement des propos de Lamine Lezghad au CSA

L’horreur sur Canal + où comment faire passer pour une plaisanterie « normale » une agression de plus envers les femmes.

« Le sexisme n’est pas drôle. Rabaisser une femme au rang d’objet sexuel n’est pas drôle »

Lamine Lezghad ne sera évidemment pas poursuivi pour ce délit et nous continuerons à banaliser les agressions sexistes quotidiennes.

À l’instar d’Osez le féminisme !, je viens de signaler au CSA les propos tenus par Lamine Lezghad, propos destinés à promouvoir la #CultureDuViol dans un système patriarcal et à rappeler à toutes les femmes qu’elles ne sont que de potentielles proies sexuelles. 

xvm0a608c80-8afc-11e6-b5cc-6b61f9f1f4bd

Via Rose de Saint-Jean

« On veut tous la baiser », la blague sexiste de Lamine Lezghad au Grand Journal à propos de Camille Rowe

Et un bad buzz de plus pour le Grand Journal. Alors que l’émission de Canal+ voit progressivement ses audiences se réduire comme peau de chagrin, et ce malgré le retour en clair, le rendez-vous animé par Victor Robert va de nouveau se retrouver dans la tourmente. En cause : une nouvelle sortie pour le moins douteuse de Lamine Lezghad, l’un des chroniqueurs.

Mardi 4 octobre, c’est le mannequin français Camille Rowe qui était invitée, en compagnie notamment du photographe Peter Lindbergh. Et alors que le présentateur l’annonçait comme « la top du moment », Lamine Lezghad a lancé « On veut tous la baiser », comme le montre notre vidéo. Face à un public, une invitée et un plateau désemparés l’humoriste ne s’est pas excusé, renchérissant même d’un « Mais ça va les pédés… Est-ce qu’on peut se faire plaisir, nous ? ». Du meilleur goût…

Source : huffingtonpost.fr

Communiqué de presse de OLF :

Lors de l’édition du mardi 4 octobre de l’émission “le Grand Journal”, diffusé sur Canal +, l’invitée Camille Rowe, mannequin, a été accueillie par la déclaration suivante de la part de l’humoriste Lamine Lezghad : “on veut tous la baiser, hein !” (sic).

Osez le féminisme ! tient à exprimer sa consternation et sa colère face aux propos qui ont été tenus.

Consternation, car nous sommes encore étonnées de constater qu’en 2016 certains font du sexisme leur fonds de commerce humoristique. Nous le rappelons : le sexisme n’est pas drôle. Rabaisser une femme au rang d’objet sexuel n’est pas drôle. Le machisme n’est pas de l’humour, c’est une oppression des femmes.

Colère, car ces propos, sous couvert d’humour, ne sont pas anodins. Ils révèlent l’ampleur de la culture du viol qui sévit encore en France. Le 5 octobre, le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes publiait un avis pour une meilleure condamnation sociétale et judiciaire du viol et des agressions sexuelles. Cet avis explique, entre autres, qu’il existe encore une grande tolérance sociale en France pour la culture du viol. Ce sont toutes ces publicités sexistes qui s’affichent sur les panneaux publicitaires tout au long de l’année. Ce sont toutes ces remarques qualifiées de “déplacées” (souvent sous couvert d’humour) que des millions de femmes reçoivent au quotidien. C’est aussi le processus par lequel le comportement, l’attitude de la femme victime est toujours questionnée, comme si elle avait une part de responsabilité dans l’agression ou le crime subi.

Les propos tenus par Lamine Lezghad ne sont pas que des paroles, insignifiantes. Les mots ont un sens, et quand M. Lezghad dit “on veut tous la baiser”, il dit “on veut l’humilier, la rabaisser au rang d’objet sexuel que l’on possède”. Il met en avant un groupe d’hommes “virils” (puisque dans la même séquence, il s’en prend aux hommes homosexuels, qui ne sauraient apprécier les “charmes” de Camille Rowe : “Non mais ça va les PD ! On peut se faire plaisir non ?”) face au groupe des femmes, par essence des proies sexuelles. Et si M. Lezghad éprouve beaucoup de “plaisir” à tenir de tels propos, qu’en est-il de Camille Rowe, et par extension, de toutes les femmes ?

Osez le féminisme ! a donc signalé auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel les propos tenus par Lamine Lezghad. Tolérance zéro pour le sexisme !

Publicités

11 réflexions sur ““On veut tous la baiser hein !” – Signalement des propos de Lamine Lezghad au CSA

  1. à l’attention de sans compromis

    http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/plus-de-260-viols-ou-tentatives-par-jour-en-france-mais-seulement-une-trenthttp://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/plus-de-260-viols-ou-tentatives-par-jour-en-france-mais-seulement-une-trentaine-de-plaintes/ar-BBx3VPa?li=BBoJIji&ocid=mailsignoutaine-de-plaintes/ar-BBx3VPa?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

    d’après l’article ci dessus:

    extrait « plus de 260 viols ou tentatives de viol par JOUR MAIS seulement une trentaine de dépôt de plaintes  »

    extrait « Or, par exemple, seules 10 461 plaintes de femmes et 1 655 plaintes d’hommes ont été déposées entre novembre 2014 et octobre 2015. » POUR 2 MOIS 10 461 plaintes de femmes !!!!!

    extrait  » moins de 1 100 faits ont été condamnés judiciairement pour une ANNEE »

    ET NOUS voyons encore des campagnes pour inciter les femmes à porter plaintes pour viol ou tentatives de viol ALORS que dans plus de 90 % des cas après dépôt de plaintes ( avec certif medico, photos et même analyse médico légales, avocat et asso de défense des femmes ) IL N Y A AUCUNE CONDAMNATION POUR L’AUTEUR à plus de 90% des cas !!!!!

    et quand il n’y a pas condamnation pour l’auteur il y a : -condamnation de la victime pour soit disant diffamation !!!!( puisque le viol n’a pas été reconnu) -condamnation de la victime à de l’abusive torture psy!!!( puisque le viol n’a pas été reconnu) -et évidemment harcèlement des Sevices Sociaux si elle avait des enfants !!!( puisque le viol n’a pas été reconnu)

    donc nous pouvons en conclure qu’INCITER les femmes à porter plaintes c’est les envoyer à abattoir !!!!!

    Merci d’avoir pris connaissance et de l’article et des extraits et de l’analyse des chiffres . ________________________________

    J'aime

  2. http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/plus-de-260-viols-ou-tentatives-par-jour-en-france-mais-seulement-une-trentaine-de-plaintes/ar-BBx3VPa?li=BBoJIji&ocid=mailsignout

    [http://img-s-msn-com.akamaized.net/tenant/amp/entityid/BBx3TBU.img]

    Plus de 260 viols ou tentatives par jour en France, mais seulement une trentaine de plaintes http://www.msn.com Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a publié, mercredi, des chiffres sur la situation en France.

    d’après l’article ci dessus:

    extrait « plus de 260 viols ou tentatives de viol par JOUR MAIS seulement une trentaine de dépôt de plaintes  »

    extrait « Or, par exemple, seules 10 461 plaintes de femmes et 1 655 plaintes d’hommes ont été déposées entre novembre 2014 et octobre 2015. » POUR 2 MOIS 10 461 plaintes de femmes !!!!!

    extrait « en 2004 moins de 1 100 faits ont été condamnés judiciairement pour une ANNEE »

    ET NOUS voyons encore des campagnes pour inciter les femmes à porter plaintes pour viol ou tentatives de viol ALORS que dans plus de 90 % des cas après dépôt de plaintes ( avec certif medico, photos et même analyse médico légales, avocat et asso de défense des femmes ) IL N Y A AUCUNE CONDAMNATION POUR L’AUTEUR à plus de 90% des cas !!!!!

    et quand il n’y a pas condamnation pour l’auteur il y a : -condamnation de la victime pour soit disant diffamation !!!!( puisque le viol n’a pas été reconnu) -condamnation de la victime à de l’abusive torture psy!!!( puisque le viol n’a pas été reconnu) -et évidemment harcèlement des Sevices Sociaux si elle avait des enfants !!!( puisque le viol n’a pas été reconnu)

    donc nous pouvons en conclure qu’INCITER les femmes à porter plaintes c’est les envoyer à abattoir !!!!!

    Merci d’avoir pris connaissance et de l’article et des extraits et de l’analyse des chiffres .

    ________________________________

    J'aime

  3. Il a dit « la baiser », pas la violer!
    Deux adultes (ou plus…) peuvent « baiser » sans problème ni enfreindre aucune loi s’il y a consentement(s) mutuel(s) et aucune violence. Point final.

    J'aime

    • Non pas point final. Curieux que ceux qui ont les mêmes propos que vous soient des mecs. Elle n’a pas consenti mais s’est pris cette remarque dans la gueule. De quel droit ? Vous entendez beaucoup de présentatrices dire de leur invité, « on a toutes envie de le baiser ! » Également dans la rue, entendre tous les jours ce type de remarques ? Non. Vous n’en saurez jamais rien donc vous n’avez aucun avis à donner et surtout pas nous fait taire.

      Aimé par 1 personne

      • Philippe en flagrant délit de sexisme dit « ordinaire » (et de mainsplaining, joli combo) ! Où est le consentement de Camille Rowe dans la phrase balancée ?

        C’est exactement du même ordre que dans la rue un « je veux te baiser » ou « viens me sucer ».

        L’extrait donne envie de vomir. Et ça embraye sur de l’homophobie en plus, magique… Sans compter que c’est aussi rabaissant pour les hommes, encore une fois ce genre de généralités laisse à croire que si un homme croise une femme sa seule envie c’est de lui sauter dessus. Belle mentalité…

        J'aime

        • Bonjour,

          Vous divaguez complètement! « Elle n’a pas consenti »? Parce qu’il faut « consentir » pour se faire dire quelque chose maintenant? Il faut solliciter un « consentement » pour qu’une personne puisse entendre quelque chose? De plus, la « remarque » n’a pas été faite à elle, mais à l’assemblée. Il n’a pas dit « je veux te baiser » (et quand bien même?) mais « la baiser »… Il ne s’adressait pas directement à elle!

          Vous faire taire? Non. Vous n’êtes pas assez important pour ça! Quelle prétention!!

          Il n’y a nul besoin de consentement parce qu’il n’y a tout simplement ni agression, ni violence, ni viol. RIEN. Que des mots. Arrêtez de jouer aux vierges offensées pour rien!

          J'aime

  4. Je suis d’accord. Je déteste ce genre de propos, vulgaires, grossiers, tout ce qu’on veut, mais la question du consentement n’a rien à voir: il émet un sentiment, aussi vulgaire soit-il, « j’ai envie de la baisser, on a tous envie de la baiser », à aucun moment il ne lui fait de proposition. Et même si il y avait proposition: comment savoir si elle est consentante ou non si on ne lui pose pas la question?
    Le non-consentement intervient si on essaie d’outrepasser un refus.

    J'aime

    • Je ne suis pas d’accord. L’inverse n’arrive jamais. Les animatrices ne diront jamais, « on a toutes envie de le baiser ». Pourquoi ? Sinon on dirait d’elles, qu’elles sont des salopes.
      Le consentement est un concept piégé qui sert le patriarcat. Un feu vert au delà de l’autorisation, au delà de ce pourquoi on peut dire oui. On accepte la plupart du temps, être un objet dédié au plaisir masculin. Combien de femmes ayant consenti, ressortent frustrées d’une relation sexuelle ou regrettent ? … Une majorité. Qu’elle ait dit oui ou non, ne change rien au comportement sexiste.

      Aimé par 1 personne

      • Les femmes sont beaucoup moins sujet à ce genre de remarques sordides oui, mais ce n’était pas le sujet de mon commentaire.
        Quand à votre seconde partie de commentaire, vos propos n’engagent que vous, vous êtes bien la première à dire regretter une majorité de vos rapports, vous ne représentez aucunement les femmes à vous toute seule.
        De plus on sort du sujet, on peut être consentant et regretter par la suite, ce n’est pas antinomique, et si cela arrive trop souvent, la personne devrait se poser des questions sur sa santé mentale si elle continue de faire des choses qu’elle ne veut pas faire et regrette par la suite (ça vaut pour les hommes comme pour les femmes)!

        J'aime

  5. Des propos sexistes, stupides et révoltants. On ne devrait pas entendre ça sur un plateau TV. Et ce n’est pas de la pudibonderie, mais une question de respect élémentaire : cette mannequin n’est pas un bout de viande « à baiser ». C’est probablement vu comme dégradant pour elle qu’on lui dise cela en public, alors que cela devrait dégrader l’auteur des propos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s