« Je vis dans un mensonge » : les femmes saoudiennes prennent la parole

(Article d’origine en anglais)

Ce sont là 5 témoignages parmi 6000 autres de femmes saoudiennes publiés à l’appel du New York Times cette semaine, pour expliquer ce qu’elles vivent au quotidien en Arabie Saoudite

‘I Live in a Lie’: Saudi Women Speak Up :

« La tutelle masculine rend ma vie, un enfer !! Nous voulons sortir avec nos amis-es, aller déjeuner à l’ extérieur. Je sens qu’il n’y a aucun espoir. »

« Nous ne pouvons pas nous rendre au supermarché sans l’autorisation d’un tuteur ».

« J’ai eu un accident avec un taxi, et l’ambulance a refusé de me conduire à l’hôpital jusqu’à ce que mon tuteur arrive. Je perdais beaucoup de sang. S’il n’était pas arrivé à temps, je serais morte aujourd’hui. »

« A chaque fois que je veux voyager, je dois demander la permission à mon fils adolescent. »

« Ma sœur est allée dans une librairie sans demander la permission à son mari. Quand elle est rentrée, il l’a battue violemment. »

Non loin de là, la famille Saoud a été réélue au Conseil des « droits de l’Homme » de l’ONU.

La France cultive d’excellentes relations avec l’Arabie Saoudite (un bon client acheteur d’armes), au mépris de tous les beaux principes sur les « droits de l’Homme », dont on constate une fois de plus, qu’ils n’englobent que de loin ceux des femmes.

Medical personnel in Riyadh, Saudi Arabia. Credit Newsha Tavakolian for The International Herald Tribune

Medical personnel in Riyadh, Saudi Arabia. Credit Newsha Tavakolian for The International Herald Tribune

Un reportage, « Ladies First«  est diffusé dans le New York Times, pour étayer les témoignages sollicités dans cette tribune ouverte aux saoudiennes.

Extrait du reportage :


Le New York Times :

« Nous voulons que les femmes saoudiennes parlent de leurs vies, leurs aspirations et donnent leurs points de vue sur la société saoudienne. Nous aimerions partager certaines de vos expériences avec nos lecteurs. Vous pouvez répondre à toutes les questions où vous vous sentez à l’aise. Nous publierons une sélection des réponses. »  

Elles se sont emparées de cet espace de liberté au delà des espérances du journal : 

How Has Your Life as a Saudi Woman Changed ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s