2016 : Une bonne année pour les droits des femmes ? (vidéo)

2016-une-bonne-annee-pour-les-femmes-1026646_w1020h450c1cx194cy234

L’égalité, la fin des violences faites aux femmes, la disparition de la misogynie et du sexisme… On en rêve mais on en est encore loin en France et dans le reste du monde. Mais ne soyons pas pessimistes. 2016 s’est aussi accompagnée de résistances et d’avancées notables, grâce aux mobilisations et à la ténacité de toutes les féministes  ❤ et de leurs soutiens, nous menant vers la bonne direction.

sans-titre

Il y a encore tant à faire mais ne dit-on pas que même un chemin de mille lieues (et on se dit que celui de l’égalité a des chances d’être encore plus long) commence par un pas ? Ne négligeons donc pas ceux qui ont été faits cette année et qui prouve que le monde est plutôt sur la bonne voie. En effet, 2016 a été marqué par un certain nombre d’avancées pour les droits des femmes et la parité aux quatre coins de la planète qu’il faut saluer, notamment dans le cadre de le lutte contre les mariages précoces et forcés ou encore l’excision.

Alors qu’elles étaient encore légales dans ces pays « occidentaux », les unions de mineures ont ainsi été bannies en Nouvelle-Zélande et en Virginie aux Etats-Unis. En Afrique, c’est le Zimbabwe qui a également criminalisé cette pratique, suivi du Tchad.
En Egypte, ce sont les mutilations génitales féminines, toujours trop fréquentes bien que déjà interdites, qui ont fait l’objet d’un durcissement de la loi afin de prévoir des peines plus lourdes pour les coupables et les personnes se rendant complices de cet acte barbare.

Des mobilisations extraordinaires

On ne plaisante pas avec les droits des femmes et lorsqu’on leur porte atteinte dans un pays, c’est la Terre entière qui se soulève. La mobilisation a effectivement été mondiale lorsque la Pologne a voulu abolir totalement l’avortement, pourtant déjà très limité, poussant le gouvernement à abandonner son projet.

sans-titre

Même chose lorsque la Turquie a envisagé de mettre en place une loi permettant aux violeurs d’échapper à la justice en épousant leurs victimes mineures, un texte rapidement abandonné après les manifestations de milliers de femmes et l’indignation générale. Un exemple peut-être bientôt suivi par le Liban où une telle législation existe malheureusement déjà.

Sexisme, on aura ta peau

Il est vicieux et se glisse partout au point qu’il est toléré alors qu’il est intolérable. Oui, le sexisme a la dent dure et certaines réactions à des agressions sexuelles comme celles dans TPMP prouvent bien qu’il est plus vivant que jamais et que l’éradiquer des mentalités ne va pas être une mince affaire. Mais pas question de baisser les bras, et les initiatives pour avoir sa peau ont été légion en 2016. Des initiatives comme la décision du Parlement de faire de ce fléau une circonstance aggravante des crimes et délits, au même titre que le racisme où l’homophobie, comme la création du Tumblr Paye ton Taf, l’exposition du sexisme affligeant en politique, ou encore comme la pénalisation du harcèlement de rue en Argentine et au Portugal. On y arrive, lentement mais sûrement, on y arrive. Ne baissons pas les bras !

Source : aufeminin.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s